UNE PERSONNE DEVIENT SES ACTIONS | Kabbalah Centre France

UNE PERSONNE DEVIENT SES ACTIONS

Au début de la portion Vayera, il y a l'histoire d’Abraham ; le troisième jour de sa circoncision, il souffre énormément et il voit ce que nous savons être trois anges. Cependant, il pense qu’il s’agit de trois personnes ordinaires, il les invite à manger avec lui et prépare un repas com-plet.

 

Il y a une section qui parle de toutes les actions physiques qu'Abraham faisait. Cette section nous raconte les détails quant à la façon dont il attrapait les animaux, et ensuite comment il les cuisinait. Même à un niveau très simple, il semble étrange que la Torah entre dans tant de détails, nous disant tout sur la préparation de la nourriture d’Abraham ; en tant que tel, il doit y avoir une compréhension spirituelle derrière cela. 

 

Quel est le secret ? Il est dit qu'au moment où Abraham vit les trois personnes qu'il invita à dîner, la Lumière du Créateur lui fut révélée. Et il est dit qu'Abraham dit essentiellement au Créateur : « Attendez ! Arrêtons cette connexion afin que je puisse aller prendre soin de ces trois personnes ». Les trois personnes auraient pu attendre ... alors, pourquoi Abraham s’est-il précipité ?

 

Pour comprendre cela, il y a une section très importante d'un livre appelé le Sefer HaChinuch qui est une discussion sur les 613 Mitzvot, les 613 actions spirituelles, et un raisonnement pour chacune d'entre elles. Dans ce que l'on appelle la 16ème Mitzvah, dans la section 16, on parle de toutes les différentes actions détaillées que nous faisons pendant Pessa'h, et l'auteur s'arrête pour poser la question : Pourquoi avons-nous besoin de faire tant d'actions pour nous connecter et sortir d’Egypte ? Tout comme nous trouvons la même question posée au sujet de la description détaillée sur le processus de préparation des aliments d'Abraham, nous de-mandons quel est le besoin de tant de détails dans l'action de se connecter à Pessa'h. 

 

Pourquoi le Créateur nous demande-t-il de faire autant d'actions détaillées ? Très souvent, les personnes - même celles qui sont spirituelles - aiment méditer ou établir une sorte de lien, mais ne pensent pas qu'entrer dans les détails ou être précis sur les choses est « spirituel ». Nous savons, d'un point de vue kabbalistique, qu'il ne suffit pas d'avoir une conscience ou une connexion, ou de méditer ; il doit effectivement y avoir une action manifeste dans ce monde.

 

Alors, pourquoi une personne ne peut-elle jamais atteindre le but pour lequel elle est venue dans ce monde si elle étudie simplement ou même se connecte et médite ? Pourquoi n'est-ce pas un chemin qui peut conduire un individu à la révélation complète du but de son âme dans ce monde ? Et par conséquent, pourquoi une action détaillée et constante est-elle nécessaire ? 

On peut dire qu’à Pessa'h il y a une grande Lumière révélée, donc nous devrions nous asseoir pendant une heure et méditer pour que la Lumière de la liberté, la Lumière de Pessa'h, vienne à nous. Au lieu de cela, nous passons des heures avec autant de détails dans les actions au repas. Pourquoi est-ce nécessaire ? 

 

Il est dit dans le Sefer HaChinuch que si nous voulons connaître la sagesse, nous devons écouter cet enseignement : une personne devient ce qu'elle fait. Une personne devient ce que ses actions sont. La plupart des personnes pensent que c'est l’inverse ; si je suis une bonne personne, je fais de bonnes actions. Si je suis une mauvaise personne, je fais de mau-vaises actions. Mes actions sont une expression de qui je suis. Cependant, il est dit que le contraire est vrai, et que les actions font de nous ce que nous sommes. Et sans entrer dans les détails, Nachmanides, le Ramban, parle de tous les tests qu'Abraham a traversés, dont une combinaison apparaît dans la partie de Vayera, et exprime la même idée. Car puisque le Créateur sait ce qu'il y a dans l'esprit, le cœur et l'âme d'Abraham, pourquoi est-il nécessaire de le tester ?

 

Le Ramban dit que les tests ne devaient pas seulement révéler, mais aussi permettre à Abra-ham de devenir une personne plus élevée. Parce qu'une personne devient ce qu'elle fait. Une personne qui fait des actions positives, partagées ou spirituelles devient plus spirituelle à cause de ces actions. Nous devenons, et nous sommes, les actions que nous faisons. 

 

Maintenant, il dit ici une chose incroyable et importante. Disons qu'une mauvaise personne qui a des pensées et des désirs négatifs décide que pour l'année prochaine elle va se forcer à faire seulement des actions de partage et des actions spirituelles, même si elle ne veut pas et pense que c'est la pire chose au monde. Alors, dit-il, puisque nos pensées, nos désirs, notre âme et notre Lumière sont une manifestation de ce que nous faisons, ces actions vont chan-ger la personne, parce que nous devenons ce que sont nos actions. Et les actions enlèveront toute la négativité de son cœur et de son esprit. Parce que le cœur, le désir, les pensées et l'esprit suivent l'action. C'est tellement important de comprendre cela. 

 

Même si quelqu'un est la personne la plus élevée et la plus spirituelle du monde, dont le désir singulier est de faire du bien et de partager, et dont les pensées sont toutes pures, fait des ac-tions négatives pendant un mois, par exemple, alors après ce mois, elle sera une personne négative. Son esprit, son âme et ses désirs vont changer. Parce que ce que nous faisons af-fecte nos pensées, crée notre connexion, et fait nos désirs. Chaque personne devient ce qu’elle fait.

 

Nous parlons ici de cas extrêmes - une personne positive qui ne fait que des actions néga-tives deviendrait négative, et une personne négative qui ne fait que des actions positives de-viendrait une personne positive. Mais la plupart d'entre nous ne sont pas dans l'extrême, nous sommes juste au milieu. Donc, ce que nous devons comprendre, c'est que si nous ne nous assurons pas que le jour suivant nous nous efforçons de faire des actions qui soient bonnes et partagées, nous ne pouvons pas être sûrs d’être une bonne personne demain. 

 

Cela est très important, parce que cela va à l'encontre de ce que pensent la plupart d'entre nous. La plupart d'entre nous pensent que si nous sommes une bonne personne, nous serons une bonne personne. Peut-être que nous allons nous élever davantage, devenir plus connec-tés, et avoir plus de Lumière et de bénédictions à cause de cela. Mais, ce n'est pas le cas, car nous devenons les actions que nous nous poussons à faire. Ce qui signifie que si le jour sui-vant, nous faisons dix actions de partage et de connexion, alors nous sommes une personne dix fois meilleure que si nous n'avions fait qu'une seule action de partage. Même si dans notre esprit, nous sommes purs, en train de méditer, et que nous désirons seulement partager, mais ne manifestons seulement qu’une action aujourd'hui et qu'une autre personne manifeste dix actions, cette autre personne serait dix fois meilleure.

 

Il est dit dans le Talmud que le Créateur voulait élever chaque personne, et par conséquent, nous avons reçu tellement d'actions et de détails. En tant que tel, si nous voulons devenir une meilleure personne, nous devons nous assurer que nous faisons plus d'actions. Parce que la quantité d'actions de partage et de connexions que nous faisons, définit à quel point nous se-rons spirituels et connectés ; et c'est par ces actions que nous devenons bons. 


Par Michael Berg
1er novembre 2017