Rester debout quand c'est difficile | Kabbalah Centre France

Rester debout quand c'est difficile

Abraham avait deux frères, Haran et Nahor, et c'est dans la portion de Noach que décède Haran. Le Ari nous dit que Haran s’est ensuite réincarné en Aaron, frère de Moïse, un immense géant spirituel ; le nom d’Aharon contient le nom Haran, avec l'ajout d'un Aleph, qui représente une injection de la Lumière du Créateur.

 

À l'époque d'Abraham, les gens croyaient qu'il y avait beaucoup de forces dans le monde et que différentes idoles devaient être adorées pour aider avec ces différentes choses. Mais Abraham commença à réaliser qu'il n'y a qu'une force unique derrière ce monde et que pour s'y connecter et s'y unifier, au lieu d'adorer ces différentes idoles, nous devons y concentrer nos énergies.

 

Cependant, Terach, son père, était un grand adorateur d’idoles et dont l’activité était de vendre des idoles à de nombreuses personnes. Ainsi, quand il vit son fils, Abraham, commencer à s'en prendre non seulement à lui, mais aussi à ses affaires et au monde, Terach alla voir Nimrod, le leader de l'époque, et lui dit de faire quelque chose à propos de son fils, suite à quoi Nimrod jeta Abraham dans le feu. Comme nous le savons, un miracle s'est produit et Abraham a été sauvé du feu et il a commencé à changer le monde. Mais que se passa-il avec le frère d’Abraham, Haran, pendant tout ce temps ?

 

Quand Terach dit à Nimrod : « Tue mon fils », Haran était là. Dans le Midrash, Rachi nous dit que Haran faisait partie de ceux qui ne voulaient ni s'impliquer ni prendre position, en particulier lorsque cela pouvait entraîner la mort ou des ennuis. Plus précisément, Haran était « assis », ce qui signifie qu'il ne prit pas position. Haran décida que si Abraham était sauvé miraculeusement, cela voudrait dire qu'il disait la vérité et qu'il suivrait son chemin, mais si Nimrod réussissait à tuer Abraham, cela signifierait que son chemin est le bon et qu’il suivrait Nimrod. Haran explique donc très clairement qu'il ne va pas se ranger du côté de l'un ou de l'autre et s'il pense qu'Abraham a raison, il n'est pas disposé à sacrifier sa vie ni même à se mettre au cœur de celle-ci. Quand le miracle se produisit et qu'Abraham fut sauvé, Haran dit : « D'accord, je suis du côté d'Abraham », ce à quoi son père répondit en le jetant dans le feu et il mourut.

 

Pourquoi Haran est-il mort et Abraham a-t-il vécu ? Il s'agit de la responsabilité de se lever et pas juste de suivre lorsque les choses semblent faciles. Abraham a été sauvé non seulement parce qu'il s'est levé, mais parce qu'il s'est levé immédiatement, il s'est levé alors qu'il n'avait aucune idée de ce qui allait se passer en agissant ainsi: la mort ou la vie. Haran, cependant, ne se leva que lorsqu'il pensa que les choses seraient un peu plus faciles, alors qu'Abraham avait déjà montré le chemin. Mais parce que Haran attendait que ce soit plus facile, il a perdu sa chance dans cette incarnation de se corriger.

 

Nous comprenons que si nous ne prenons pas notre parti, nous devrons peut-être revenir avec une autre incarnation et le faire. Le Ari, dans la section 33 des Portes de la Réincarnation, parle des incarnations d’Aaron et de la prochaine étape de Haran en tant qu’Aaron. Haran a été réincarné en Aaron, une personne incroyablement juste. Mais, en vérité, il est venu dans ce monde pour corriger une seule chose : se lever. Aaron passait 24 heures par jour à partager, aider et faire la paix, mais son grand travail n'était pas vraiment ce que son âme était venue corriger dans ce monde ; il est venu dans ce monde pendant pour un moment de sa vie seulement, et ce fut le moment ou les Israélites voulurent faire le veau d'or. Ils sont allés à lui et lui ont dit : « Qu’en dis-tu, es-tu avec nous ou contre nous ? » Ce fut la même question que Nimrod posa à Haran.

 

À l'époque d'Abraham, Haran répondit : « Je suis avec Abraham », mais il le dit trop tard, alors que c'était plus facile. Il s'est donc réincarné en Aaron. Que s'est-il passé quand le test est revenu ? Il n’a pas pu le dire et a fait la même erreur. Et même s’il n’a pas fait le veau d’or, il ne s’est levé que plus tard et, en tant que tel, il n’a pas corrigé ce pour quoi il était revenu. C’est sûr qu’Aaron a atteint de grandes hauteurs, mais il n'a pas réussi à corriger Haran.

 

Le Ari dit pour qu'Aaron puisse obtenir sa correction, il était en fait censé se faire tuer à ce moment-là. Mais alors, pourquoi à ce moment-là Aaron a-t-il commencé à réfléchir à toutes les raisons pour lesquelles il ne devrait pas abandonner sa vie ? Parce que c'était la raison pour laquelle il était dans ce monde. Et cela est vrai pour nous tous ; chaque fois que nous avons des raisons et des excuses pour ne pas être dans l’inconfort, pour ne pas défendre quelque chose de difficile, nous devons nous arrêter et penser que c'est vraisemblablement la seule raison pour laquelle nous sommes dans ce monde.
La dernière chose au monde que nous voulons faire, la chose la plus difficile à faire pour nous, est ce que nous sommes réellement venu ici, pour faire.

 

Nous sommes uniques dans ce que nous sommes et nous sommes uniques dans ce que nous avons ici à  corriger. Les bonnes choses et les choses terriblement inconfortables sont ce qui nous rend uniques, et c'est pourquoi nous sommes dans ce monde. Le Ari dit que chaque personne a besoin de connaître la source et la racine de son âme. Comment la source de notre âme nous est-elle révélée ? Lorsque nous en arrivons à cette compréhension et que nous continuons à creuser dans notre esprit les moments les plus inconfortables et les plus difficiles qui se produisent dans notre vie font maintenant partie du processus qui nous amènera à révéler notre unicité. Vivre avec cette conscience ne supprime pas nécessairement la difficulté de se tenir debout ou d’être mal à l'aise, mais cela peut nous donner la joie de le faire.

 

Nous voulons commencer à regarder nos vies de cette façon, à comprendre notre unicité et à comprendre comment tout, le difficile, le bon et le désagréable, est parfait pour le développement de notre Lumière unique. Lorsque nous commençons à vraiment savoir et à vivre cela, le Créateur commence non seulement à nous révéler la source de notre âme, mais nous pouvons aussi commencer à être remplis de joie après les moments difficiles et inconfortables car nous savons qu'ils sont exactement ce pourquoi nous sommes là.

 

Par Michael Berg