PURIFIER L’ESPRIT | Kabbalah Centre France

PURIFIER L’ESPRIT

La portion Devarim commence par une discussion entre Moïse et les Israélites. Moïse réunit tous les Israélites et semble leur dire toutes les choses négatives qu'ils ont faites pendant 40 ans.

 

Rashi, le grand Kabbaliste et commentateur, se demande pourquoi Moïse réunit l’ensemble des Israélites, plutôt que d’aller d’une tribu à l’autre. Il rassemble tout le monde de façon à ce que si quelqu'un a quelque chose à dire, qu'il puisse le dire immédiatement et si personne ne dit rien, cela signifie que personne n'a rien à dire. Alors, ils ont tous entendu Moïse et personne n'avait rien à dire ; ils ont donc accepté pour vérité avoir fait toutes ces choses négatives citées par Moïse pendant les 40 années passées.

 

Ensuite nous trouvons ce qui semble être une explication contradictoire. Il est écrit qu'à un certain moment dans la portion Devarim, les Israélites disent à Moïse qu'ils n'ont fait aucune de ces choses négatives dont il les tient responsables. On semble ainsi comprendre, d’une part, que les Israélites sont restés là et ont accepté la liste entière des choses négatives citées par Moïse pour les 40 dernières années, tandis que d’autre part, aucune des accusations de Moïse au sujet des Israélites n'était vraie. Comment concilier ces deux choses ? Comment ont-ils pu accepter ce que Moïse disait si nous savons qu’en réalité, ils n'ont fait aucune des choses négatives citées par Moïse ?

 

Rav Ashlag explique dans l'Introduction aux Dix Émanations Lumineuses (Publié comme « And You Shall Choose Life » Et vous choisirez la Vie) que le but suprême de tout ce que nous faisons, même de nature physique, consiste à élever notre conscience et à être dans un état où notre esprit est complètement unifié à la Lumière du Créateur. Mais, comment y parvenir ? Nous devons purifier l'esprit.

 

La plupart d'entre nous sait que lorsque nous faisons quelque chose de négatif, nous nous en rappelons et si quelqu'un essaye de nous ouvrir les yeux au sujet de cette action négative, nous pouvons l'accepter. Mais nous chutons beaucoup plus souvent au niveau des pensées que des actions. Par exemple, pensez simplement à votre journée d’aujourd'hui. Peut-être que, si vous avez de la chance, vous n'avez pas commis d’action négative, cependant, chacun de nous a probablement eu au moins une pensée négative. Imaginez l’accumulation de cela jour après jour, année après année. Il est probable qu’aucun d'entre nous ne se souvient d’une pensée négative qu'il a eu trente ans plut tôt ; on se souviendra peut-être d’une action négative, mais on ne se souviendra sûrement pas d’une pensée négative d’il y a un mois. Et c'est un problème parce que ces pensées négatives limitent notre capacité de connexion à la Lumière du Créateur.

 

Si, d'une part, nous disons que le but suprême de tout notre travail consiste à pouvoir connecter notre esprit directement à l'esprit du Créateur, alors nous devons comprendre que l'accumulation de pensées négatives entrave cela. Tout le temps nous parlons d’avoir une complète Certitude en la lumière du Créateur… mais pourquoi ne parvenons-nous pas à l'avoir ? La réponse est simple : parce que notre esprit est tellement rempli de résidus de tous les milliers et milliers de pensées négatives que nous avons eues et ce que nous appelons Certitude en la lumière du Créateur ne peut pas vraiment prendre le dessus. Ainsi, nous commençons à comprendre. Afin de parvenir à cet état pour lequel nous sommes venus dans ce monde et afin que notre esprit soit vraiment capable de se connecter à la Lumière du Créateur, nous devons enlever et nettoyer toutes les pensées négatives que nous avons toujours eues et c’est ce que Moïse était en train de faire ce Shabbat.

 

Maintenant nous comprenons. C'est une façon très belle et différente de voir les choses ; En fait, ce n’était pas que Moïse leur citait toutes les choses négatives qu'ils avaient faites, mais plutôt il était en train d’éveiller en eux le souvenir de toutes les pensées négatives qu'ils avaient eues au cours de leurs vies entières. Ce Shabbat, Moïse ne leur parle pas des actions négatives qu'ils ont faites. Si les Israélites avaient pensé que ce que Moïse leur disait était simplement au sujet de leurs actions, ils auraient pu répondre qu'ils n'avaient pas commis ces actes. Mais, il leur rappelle toutes les pensées négatives qu'ils ont eues pendant les 40 dernières années afin de réveiller pour eux toutes ces pensées.

 

Ceci est une des dernières choses que Moïse fait dans ce monde. Et ceci il le fait parce que cela est extrêmement important. La plupart d'entre nous ne réalise pas les dégâts des pensées négatives, donc Moïse réunit tous les Israélites et éveille toutes leurs pensées négatives dans le but que les Israélites soient capables de les nettoyer.

 

Nous apprenons de cela que nous ne pouvons jamais arriver à cet état pour lequel notre âme est venue dans ce monde aussi longtemps que nous avons un arriéré d'années sur années de pensées négatives, parce que, comme le Zohar nous le dit, rien ne s’efface. Alors, les Kabbalistes nous disent que l’un des buts les plus importants de l’étude des Écrits du Ari et du Zohar, consiste à nettoyer et purifier ce que nous ignorons même qu’il faut nettoyer et purifier.

 

Le Zohar dit que nous devons savoir que l'énergie créée non seulement pour chaque mot que nous disons et pour chaque action que nous faisons, mais aussi pour chaque pensée que nous émettons, reste pour toujours. Et à moins que nous les nettoyions, à moins que nous ne puissions les enlever et les effacer et les changer, alors nous ne pouvons pas réellement nous élever et nous connecter.

 

Par conséquent, l’un des buts les plus importants de l’étude des Écrits du Ari et du Zohar consiste à nous permettre de vraiment nettoyer notre esprit. Le Rav Ashlag dit qu’en vivant dans ce monde, il est impossible de ne pas être submergé par les pensées de ce monde. Lorsqu’il y a des milliards de personnes qui pensent égoïstement, il est impossible de détacher notre esprit et de penser que nous, par nous-mêmes, seront capables de protéger notre esprit de la conscience du monde. C’est la raison pour laquelle nous étudions les Écrits du Ari et étudions le Zohar, non pas pour gagner plus de sagesse, mais pour un instant, détacher notre esprit de la conscience de ce monde et de le fixer à la conscience du Ari ou de Rav Shimon Bar Yochai et du Zohar.

 

Il est impossible, nous dit le Rav Ashlag, quelque soit la personne, peu importe le niveau d’élévation qu'elle pense avoir, qu’elle soit capable de supporter le bombardement des milliards de personnes qui se concentrent sur le Désir de Recevoir pour Soi-Même. La raison pour laquelle nous étudions et lisons le Ari, la raison pour laquelle nous étudions et lisons le Zohar, c’est pour qu’à ce moment de la journée où nous le faisons, notre esprit puisse se détacher de la conscience envahissante de ce monde et s’attacher à la véritable conscience. C'est l’un des grands cadeaux de ce Shabbat Devarim, le Shabbat durant lequel Moïse, peu de temps avant qu’il ne quitte ce monde, rassemble les Israélites dans le but de leur permettre de purifier et de transformer leur esprit.

 

Par Michael Berg

26 Juillet 2017