Nous pouvons atteindre le niveau d'inspiration divine | Kabbalah Centre France

Nous pouvons atteindre le niveau d'inspiration divine

La partie de Kedoshim commence par une déclaration sur la sainteté: « Tu seras saint, car moi, le Seigneur, ton Dieu, je suis saint », et le mot kedoshim lui-même signifie « les personnes saintes ». Il est donc clair que cette portion nous partage des secrets sur la sainteté et ce qu’elle signifie.

 

Rabbi Chaim Vital a écrit un livre intitulé « Shaarei Kedusha », les Porte de la sainteté, dans lequel il dit que chaque personne peut et doit mériter l'inspiration divine. Avoir le « Ruach HaKodesh » signifie être constamment et complètement connecté à la Lumière du Créateur. Alors, comment faisons-nous cela ? La partie de Kedoshim nous indique clairement que nous le faisons en devenant saints. Mais avant que nous puissions même essayer de comprendre ce que signifie être saint et prendre les mesures nécessaires pour le faire, nous devons savoir qu’il est possible d’y arriver.

 

La lecture et le chabbat de Kedoshim ont quelque chose d'unique. Très souvent dans la Torah, il est dit que le Créateur dit à Moïse de dire quelque chose aux Israélites; Cependant, c'est l'une des rares fois où le Créateur convoque tout le monde pour que Moïse leur transmette un message. Le Créateur voulait que tout le monde se réunisse pour entendre que chacun d'entre nous pouvait mériter le « Ruach HaKodesh », une connexion complète et totale à la Lumière. Et pour arriver à ce niveau, nous devons d’abord savoir que nous en avons la possibilité et la capacité. Malheureusement, ce qui se passe, c’est que le côté négatif nous dit que nous ne pouvons pas aller très haut spirituellement, qu’il ya une limite. Par conséquent, nous le croyons et ne travaillons pas pour atteindre le niveau de « Ruach HaKodesh ».

 

Mais la partie de Kedoshim nous apprend que chacun de nous peut approfondir cette connexion et, comme l'explique le grand kabbaliste « Orach Chayim », Rabbi Chaim Vital, c’est un processus continu, qui dure toute la vie. Nous devons savoir et ne jamais oublier que, peu importe où nous en sommes dans notre travail spirituel, chacun de nous peut et doit atteindre ce niveau de « Ruach HaKodesh », d’inspiration divine. Nous devons savoir que même si ce n’est pas demain ou l’année prochaine, nous atteindrons ce niveau dans notre futur. Savoir cela, affecte la façon dont nous nous permettons d’agir et comment diriger nos vies.

 

Par le Chabbat Kedoshim, nous pouvons commencer à bien comprendre qu'il est possible pour chacun d'entre nous d'atteindre le niveau de « Ruach HaKodesh ». Espérons que cette compréhension nous aidera à changer notre façon de diriger nos vies, car lorsque nous ne croyons pas avoir la capacité de l’inspiration divine, nous nous permettons d’agir de manière à nous empêcher d’y parvenir.
 

Par Michael Berg