Le pouvoir de l'œil | Kabbalah Centre France

Le pouvoir de l'œil

Il Potere dell'OcchioCette année, nous accueillons le nouveau mois lunaire de Tevet, ou du Capricorne, presque en même temps que la nouvelle année grégorienne de 2020 ! Bien que les deux premiers jours soient éclairés par l'énergie de Hanoucca, la fête des lumières, le mois lunaire de Tevet est traditionnellement associé à des temps difficiles et lourds. Kabbalistiquement, il est considéré comme l'un des trois mois les plus négatifs de l'année. Et bien sûr, son dirigeant est la planète rigide Saturne, « Shabbtaï » en hébreu, la septième planète de notre système solaire, qui régit les lois, l'ordre, les limitations et les frontières.

 

Examinons ce que le Livre de la Formation, ou le « Sefer Yetsira » (le plus ancien ouvrage kabbalistique écrit), a à dire sur le Capricorne.

Il a été fait que la lettre « Ayin » régisse la colère,
Et il lui a attaché une couronne,
Et Il les combina l’une avec l’autre,
Et avec elles, il créa le
Le signe du Capricorne dans l'univers,
Le mois de Tevet dans l'année,
Le foie dans l'âme,
Et il les créa Mâle et Femelle.

 

La lettre araméenne qui contrôle le signe du Capricorne est la lettre « Ayin », qui signifie littéralement « œil ». Le mois lunaire est appelé Tevet, qui vient du mot « Tov », ou bon. Les kabbalistes enseignent qu'en fait, le mois de « Tevet » est un moment qui peut annuler ou invalider le « mauvais œil ». « Ayin » plus « Tov » signifient littéralement « "bon œil », ce qui est la source de toutes les bénédictions. Ce mois-ci débute alors que nous sommes tous à regarder les bougies de « Hanoucca » - c'est associé au pouvoir de l'œil !

 

Quand on y pense, chaque processus destructeur commence par une sorte de mauvais œil, sorte de jugement que nous passons à travers nos yeux. Toutes les formes de colère et de destruction proviennent de cet endroit. L'œil voit, le cerveau juge et les actions suivent. Dans le corps, l'organe lié à la colère est le foie et ce n'est pas par coïncidence - dans les temps anciens, un caractère grincheux était appelé littéralement « celui qui a mal au foie ».

 

Lorsque nous étudions de près le signe du Capricorne, nous découvrons souvent que ceux qui sont nés sous ce signe perçoivent beaucoup de choses comme difficiles, voire négatives. Le filtre à travers lequel ils voient le monde est compliqué, donc l'antidote est un comportement opposé !

 

De plus, les kabbalistes enseignent qu'à dix ans, un enfant « saute comme une chèvre ». En araméen, le mot chèvre est « Gdi » - littéralement Capricorne. Sauter de haut en bas « comme une chèvre » est une étape importante du processus de croissance. Le mois de « Tevet » est toujours lié au processus de croissance saturnien, de l'état d'immaturité à l'état de maturité. Le « mauvais œil » est une réponse vraiment très immature.

 

Dans l'ensemble, le mois de « Tevet » représente une opportunité incroyable de regarder tout et tout le monde avec un bon œil, un oeil positif et, par conséquent, d'annuler tous les jugements potentiels dans notre vie.

 

Comment cela se reflète-t-il dans la carte astrale de ce mois ? Eh bien, cinq planètes sont alignées dans le lourd Capricorne. Dieu merci, les planètes difficiles et lourdes du Capricorne sont prises en sandwich dans le thème par Vénus déjà en Verseau, et Mercure toujours en Sagittaire.

 

Jupiter et le soleil sont conjoints, et la plupart des planètes sont dans la cinquième maison, également gouvernée par le soleil. Quelle belle opportunité de se développer, d'élargir nos horizons. De plus, Uranus rebelle est au milieu du ciel et angulaire à la fois de Jupiter et de la lune, nous offrant une incroyable opportunité de sortir de nos boîtes et d'aller au-delà de nos limites. Considérez cela comme une modification de notre vision à long terme, par opposition à une vision à court terme. Comme Jupiter est déjà entré en Capricorne, toutes les questions de foi, de certitude et de spiritualité sont renforcées, et cela restera une tendance pour 2020.

 

Donc, le plan de ce mois-ci est d'abord de devenir plus conscient de notre vision « étroite » et de notre « œil pas si positif ». Ensuite, avec Jupiter à nos côtés, nous pouvons faire un acte de foi et permettre au cosmos de doucher toute l'humanité avec des bénédictions.

 

Un excellent nouveau mois à tous!

 

Par Yaël Yardeni