La plus grande Lumière que le Créateur nous a donné | Kabbalah Centre France

La plus grande Lumière que le Créateur nous a donné

La portion Yitro est très importante. C’est celle dans laquelle la Révélation au Mont Sinaï, ce que l’on appelle les 10 Commandements, le moment où Bila HaMavet La'Netzach, la suppression de la douleur, de la souffrance et de la mort de ce monde, furent révélés. Par conséquent, lors du Shabbat Yitro, lorsqu’arrive le moment de la révélation de la Lumière de Bila HaMavet La'Netzach, il y a un concept auquel j’ai réfléchi. Nous sommes, bien entendu, conscients de la puissance du Zohar et de l’importance d’étudier le Zohar, mais nourrissons-nous véritablement une passion de plus en plus grandissante pour, et une connexion à, la puissance du Zohar ?

 

Il existe une section du Ramchal, le grand Kabbalist Rav Moshe Chaim Luzzatto, qui parle de l’importance de l’étude, et plus puissant encore, de ce qui concerne la Lumière du Zohar. Il nous dit que parmi toute la Lumière immense et les cadeaux que le Créateur nous a offert, il en est un qui est plus grand que tous les autres. Il s’agit du plus élevé, du plus puissant et du plus important de tous les cadeaux que le Créteur a offert à l’humanité. Ce qui a été offert sur le Mont Sinaï, les forces révélées au sein de la Lumière du Zohar, nous dit-il, représentent le plus grand cadeau que le Créateur a offert à ce monde ; le Créateur a relié la Lumière la plus élevée aux mots qui sont au sein du Zohar. Il y a un cadeau, un lieu dans lequel le Créateur a relié Sa Lumière la plus élevée, la Lumière plus élevée que toute autre chose créée dans ce monde, et cela se trouve au sein de la Lumière de l’étude du Zohar.

 

Par conséquent, nous devons penser à cela et véritablement nous servir de notre conscience en ce qui concerne ce que le Créateur a fait, systématiquement avant d’ouvrir le Zohar. Nous devons comprendre que le Créateur à relié chaque mot et chaque lettre à la Lumière la plus élevée et la plus importante qu’Il a à nous offrir. Que nous scannions, lisions, étudions ou récitions les mots, nous devons voir l’immense Lumière reliée à chacune de ces lettres et chacun de ces mots.

 

Ainsi, si nous regardons chacune des lettres et chacun des mots, ils contiennent toutes et tous la Lumière. Mais il s’agit d’une pyramide de Lumière inversée. Plus nous plongeons dans la compréhension, nous dit le Ramchal, plus nous attirons cette Lumière vers nous. Oui, en scannant, nous nous connectons à un niveau, en lisant, nous nous connectons à un autre niveau, et en comprenant, nous nous connectons à un niveau plus élevé. Et bien qu’il soit vrai que chacune de ces lettres et chacun de ces mots possède une immense Lumière qui y est reliée, il demeure toujours une Lumière de plus en plus puissante. Ainsi, la simple connexion représente un niveau, la connexion en profondeur en est un autre, et la compréhension plus profonde est encore un autre niveau.

 

Par conséquent, la plus grande Lumière que le Créateur a relié à ces mots dépend de la quantité d’effort, de conscience et de compréhension que nous y investissons.
Ce cadeau, cet apport de Lumière que le Créateur a injecté dans ce monde, possède de nombreuses possibilités de connexion et de Lumière. Et les niveaux de Lumière dépendent du niveau d’investissement d’effort que l’on fait dans le désir de comprendre. Cependant, le Ramchal explique que nous devons savoir que même dans les niveaux les plus bas, il n’existe aucune étude qui n’attire pas d’immense Lumière. Bien qu’évidemment, plus grand est l’investissement dans l’effort, le temps, la conscience et la compréhension, plus la Lumière qui y est reliée sera révélée ; la garantie étant que toute sorte de connexion à la Lumière du Zohar attirera cet immense cadeau.

 

Ainsi, tandis que tout aspect de l’étude attirera une immense Lumière, c’est un niveau de connexion croissant que l’on peut atteindre en investissant davantage d’effort dans l’étude. Mais ce qu’il est important de comprendre - et c’est la raison pour laquelle la conscience est si importante – c’est que les mots du Zohar tels qu’ils existent en tant que mots, ne sont pas si spéciaux. Même la compréhension littérale d’immenses secrets révélés par le Zohar et qui sont, en effet, importants et spéciaux, mais sont d’un degré bien moindre que la Lumière qui leur est reliée par le Créateur.

 

Il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas de ce qu’il s’y trouve, mais plutôt de la décision du Créateur de choisir de relier ces lettres et ces mots à l’immense Lumière. Rav Ashlag dit qu’il s’agit d’un double cadeau que le Créateur a décidé d’offrir : relier cette immense Lumière aux mots qui nous éveillent également à la connexion spirituelle et possèdent de grands secrets. Mais la réalité que le Zohar possède d’immenses secrets et qu’il possède une immense sagesse spirituelle est une chose complètement séparée du choix que le Créateur a fait pour relier ces lettres et ces mots à l’immense Lumière.

 

Rav Ashlag explique que nous devons voir clairement ces deux réalités séparées et distinctes au sujet du Zohar : nous pouvons lire l’immense Lumière et la sagesse et avoir inspiration, compréhension et secrets mais cette sagesse, compréhension et ainsi de suite, existaient séparément du choix que fit le Créateur pour relier les mots à l’immense Lumière. Pour expliquer cela dans un exemple, c’est comme un ballon relié à une chaise lors d’une fête. Il n’y a aucune connexion entre la chaise et le ballon, excepté que quelqu’un a décidé de faire un noeud avec une ficelle et de nouer le ballon à une chaise. Il n’y a rien d’inné dans la chaise qui nécessite que le ballon y soit relié, excepté quelqu’un qui décide de l’y relier.


Par conséquent, le Ramchal dit que la véritable puissance de la Torah, notamment la plus grande Lumière de la Torah - qui est la Lumière du Zohar - ne sont pas ses mots, ses enseignements, ou ses secrets ; il s’agit du choix que le Créateur a fait pour relier ces lettres et ces mots à Sa plus grande Lumière. En tant que tel, en dehors de cette décision que le Créateur a prise de relier ces lettres et ces mots à Sa plus grande Lumière, cela pourrait être comme l’étude de tout autre immense ouvrage de sagesse. Parce qu’il existe de nombreux ouvrages de sagesse, mais aucun ne possède la décision de la Lumière du Créateur d’y relier Sa plus grande Lumière. C’est ce qui est si puissant au sujet du Zohar. Mais si nous n’avons pas cette conscience, alors nous apprenons la sagesse issue d’un ouvrage auquel nous sommes, en effet, connectés aux puissants secrets, mais ce n’est pas ce dont il s’agit avec le Zohar…Et nous devons avoir cette conscience et cette clarté car d’autres ouvrages de sagesse ne comportent pas le cadeau inné de chaque mot relié à l’immense Lumière par le Créateur.

 

Ce que le Créateur a fait avec la Torah, notamment avec le Zohar, le Ramchal nous dit que cela consiste à relier les mots et les lettres à une Lumière divine, élevée et céleste. En tant que tel, le Ramchal dit qu’une personne qui comprend ceci avec la bonne conscience, devrait se balancer lorsqu’elle se connecte au, et lit le Zohar, car c’est ce que nous faisons lorsque nous lisons et étudions le Zohar. Avec chaque lettre et chaque mot, nous attirons cette immense Lumière que le Créateur a relié à cette lettre ou ce mot.

 

Si nous ouvrons le Zohar et faisons simplement une connexion, puisqu’il s’agit d’un ouvrage tellement puissant avec tellement de Lumière, nous recevrons de la Lumière en effet. Mais la véritable opportunité consiste pour nous à prendre un moment, avant d’ouvrir le Zohar, et à se rappeler de cette conscience : ces lettres et ces mots auxquels je suis sur le point de me connecter, le Créateur a décidé d’y relier la Lumière la plus élevé et la plus puissante, et par conséquent tandis que je les lis, les étudie, les scanne, et m’y connecte, ma conscience est de m’en servir pour attirer l’immense Lumière que le Créateur y a relié. Si nous faisons cela, le Ramchal dit qu’alors l’immense Lumière reliée à ces lettres et à ces mots sera également attirée vers nous, et l’immense Lumière du Créateur qui est en notre for intérieur à tous deviendra de plus en plus forte et la correction ainsi que la Lumière pourront être attirées vers le monde entier. Cependant, si nous n’avons pas cette conscience, nous ne pouvons pas attirer cette immense Lumière et elle sera plutôt une autre forme d’étude effectuée par une autre personne.

 

Shabbat Yitro c’est lorsque la Torah littéral fut révélée au Mont Sinaï. Mais plus important encore, l’âme, l’immense Lumière de la Torah, qui est la Lumière du Zohar, fut révélée. Par conséquent, ce que nous voulons demander en ce Shabbat et avec cet enseignement, c’est de gagner la conscience de constamment raviver la puissance que nous sommes capables de révéler à travers la connexion au Zohar, la plus grande Lumière du Créateur qui soit disponible.

 

Par Michael Berg
31 janvier 2018