Extraire les bénédictions des mauvaises coquilles | Kabbalah Centre France

Extraire les bénédictions des mauvaises coquilles

Le mois de Cheshvan, ou du Scorpion, est généralement connu pour être très difficile ; Cependant, c'est aussi un mois qui offre d'énormes bénédictions si nous sommes capables de maintenir une certaine conscience. Les kabbalistes enseignent que toutes les bénédictions qui entrent dans notre vie, entrent dans ce que l’on appelle une klipa ou coquille de ténèbres ou de négativité. Et, la conscience que nous voulons maintenir pendant le mois du Scorpion – et pour toujours, en réalité - est que la coque externe que nous voyons apparaît généralement comme l'opposé de la bénédiction qui y est contenue.

 

Moïse, par exemple, était un grand dirigeant, un géant spirituel, et quand nous l'imaginons dans nos esprits, je pense que la plupart d'entre nous le voyons comme un homme saint, pieux et humble. Mais les kabbalistes enseignent que ce n'était pas le cas, parce que la coquille qui entourait la grandeur de l'âme de Moïse n'était pas comme la bénédiction de l'âme qu’était Moïse ; c'était en fait le contraire. La coquille physique autour de l'âme de Moïse contrastait complètement avec ce qu'il était vraiment. Et ceci est vrai de toutes les bénédictions que nous recevons. Toutes les bénédictions qui nous parviennent, en particulier les plus grandes, seront toujours dans une coquille qui ne ressemble pas à la bénédiction qu’elle contient.

 

En ce mois de Cheshvan, de grandes bénédictions peuvent et vont venir à nous. Mais nous devons être conscients que souvent, elles viendront dans des apparences, des coques de négativité, qui sembleront initialement être le contraire de ce que nous voulons. Lorsque cela se produit, nous avons le choix : devons-nous rester concentrés sur la coquille ou savons-nous que ce que nous examinons n’est que l’extérieur ? Comprenons-nous vraiment qu'il y a une plus grande bénédiction, une plus grande Lumière dans cette situation, la personne ou la réalité qui semble, au départ, être négative ? Nous pensons que c’est si important, car lorsque nous restons bloqués par l’extérieur, nous ne voyons pas plus loin et la bénédiction ne peut nous parvenir.

 

Par conséquent, alors que des situations, des opportunités et des personnes qui semblent sombres ou négatives arrivent à nous pendant ce mois du Scorpion, nous devons nous rappeler qu’en elles se trouvent une bénédiction et une lumière cachée. Et c’est en ayant la conscience qu’une bénédiction existe dans ce que nous considérons d’abord négatif, puis en poussant au-delà de cette coquille, que nous pourrons en extraire les bénédictions et en révéler la plus grande Lumière, en particulier tout au long du mois de Scorpion.

 

Par Michael Berg