ETRE BENI EN TOUT COMME ABRAHAM | Kabbalah Centre France

ETRE BENI EN TOUT COMME ABRAHAM

Dans la portion Chayei Sarah, il est dit que le Créateur bénit Abraham en tout. Cela signifie donc que durant la semaine de cette portion, il y a une ouverture pour que nous nous rappro-chions de cet état d’être bénis en tout. Ainsi, quel est le réveil de conscience qui peut nous amener au niveau d'Abraham ? Et que signifie en réalité qu’« Abraham fut béni en tout » ?

 

Il y a un enseignement qui explique cela dans le verset des Psaumes, au chapitre 119. Comme nous le savons, le Roi David a eu une vie très difficile; il y a eu des gens qui ont tenté de l'assassiner et de le blesser. L'un de ses grands enseignements est le concept de certitude dans ce que nous traversons, y compris les pires défis. Ainsi, dans ce verset des Psaumes, le Roi David parle de l’un des moments de sa vie où des gens ont tenté de l'assassiner et il dit : « A ce moment j'appris les enseignements du Créateur ».

 

A un simple niveau, la majorité de nous penserait que si quelqu'un nous pointait un pistolet sur la tempe, il y aurait peu de probabilités d'apprendre quelque chose du Créateur. Mais le Roi David dit : « Non. Au moment où je croyais qu'ils m'assassineraient, je cherchais et trouvais Tes enseignements. » C'est la première partie des trois parties de ce verset. Le Roi David continue en disant dans la deuxième partie : « Mais j'ai vu que tout ce qui est négatif a une fin ». Ensuite, dans la troisième partie il dit : « Et le chemin, la direction du Créateur, est un très large chemin. »

 

La majorité de nous révèle la Lumière, aide les personnes et apporte la Lumière dans ce monde lorsque nous sommes inspirés, lorsque nous apprenons quelque chose ou sommes connectés ; tout de suite, nous utilisons cette Lumière et cette énergie pour partager avec les autres et le monde. Cependant, tout le Livre des Psaumes fut créé au moment où des choses négatives arrivaient au Roi David. Grâce à cela, il a trouvé un autre chemin.

Le Livre des Psaumes, un livre d’un niveau très élevé et rempli de secrets étonnants et de Lumière, prit naissance lorsque des choses terribles arrivaient au Roi David. Comme il vivait la négativité, qui dans ce cas-là était que quelqu'un tentait de le tuer, il s'arrêtait et méditait sur la souffrance et l’obscurité et il dit : « J'ai besoin de trouver la Lumière manifestée à travers les lettres » (manifestée à travers le livre des Psaumes), « J'ai besoin de trouver la Lumière du Créateur ».

 

Chaque fois que le Roi David sentait qu’il allait perdre la vie ou ressentait que ses ennemis s'approchaient, il s'arrêtait et pensait : « Je ressens cette douleur, je ressens cette peur ; je vais m’arrêter et je ne vais pas penser à cette peur mais plutôt, je vais penser à la Lumière qui existe à l'intérieur de cette obscurité. » Le Roi David savait qu'il y avait une Lumière dans cette obscurité et comprenait qu'il y avait une étincelle de Lumière à l'intérieur de la peur qui se présentait chaque fois que des personnes négatives essayaient de l'assassiner. A travers la méditation dans la peur, la douleur et l'obscurité, il extrayait la Lumière pour le Livre des Psaumes.

 

C'est un outil très important et pratique que nous pouvons utiliser quand nous ressentons une douleur, une tristesse, une obscurité ou des défis. Nous pouvons nous arrêter, comme le fit le Roi David et dire : « Je veux voir à l'intérieur de cette obscurité et extraire la Lumière. » Dans le cas du Roi David cela s'est manifesté d'abord sous forme de Lumière puis il commença à voir les lettres et finalement sous la forme du Livre des Psaumes. Par conséquent, lorsque nous ressentons une douleur, nous devons penser à cette obscurité et demander à la Lumière du Créateur de nous aider à voir la Lumière qui se trouver à l’intérieur.

 

Le Roi David dit : « J'ai révélé le Livre des Psaumes à partir d'une peur et des défis, mais je sais qu'il y a un autre chemin. » Et voilà qu'il demande de commencer à apprendre dans la paix dans ce qui est appelé le chemin large, un chemin qui n'est pas nécessairement confor-table à un niveau physique, mais avec un état d’esprit apaisé. C’est très important de com-prendre ce qui arrive ; il ressent une douleur, il ressent de la peur et il y a des gens qui veulent l'assassiner. Il médite et dit qu'il ne va pas se connecter à la peur et l'obscurité, mais il de-mande plutôt à la Lumière du Créateur de l'aider à extraire la Lumière qui se trouve dans cette douleur. Et en faisant cela, ce que nous connaissons comme le Livre des Psaumes et qui contient en lui une gigantesque quantité de Lumière lui est révélé.

 

Mais en même temps, il dit : « Je sais que j'apprends, je sais que je révèle la Lumière, je sais que je reçois la Lumière qui existera éternellement pour le reste du monde … mais j’ai une requête, je veux cesser d'apprendre de cette façon et commencer à apprendre d'une ma-nière sereine. » Je veux commencer à apprendre et révéler la Lumière d’un endroit où je me sens calme. Je sais qu’il y a une autre façon d’apprendre. »

Donc, c'est réellement un processus en trois étapes. La première consiste à méditer sur cette obscurité après avoir ressenti une douleur, des défis et à nouveau l’obscurité. Nous n’agissons pas ainsi pour nous connecter à la peur ou à l'obscurité, mais pour savoir qu'il y existe de la Lumière que nous allons extraire de cette peur. Et si nous faisons cela, nous pou-vons ressentir réellement l'extraction de la Lumière.

 

Même lorsque les gens voulaient l'assassiner, même si l'obscurité existait toujours, le Roi Da-vid savait que l'obscurité finirait, ce qui est la deuxième étape qui nous amène à la fin de l'obscurité et tout de suite à la troisième étape, lorsque le Roi David dit : « Je veux que ce soit la dernière fois que j’ai à apprendre au moyen de la douleur, de l'obscurité et de la peur parce que je sais qu'il y a un autre chemin. » Par conséquent, puisque le Roi David le demanda et sa conscience fut réveillée durant ces trois étapes, il put apprendre de cette façon.

 

Donc pour en revenir au commencement, qu'est-ce que signifie le fait que le Créateur bénit Abraham ? Abraham apprit toute sa vie; il apprit au travers du sacrifice d’Isaac, il apprit à tra-vers l’épreuve du feu. Il apprit de différentes façons, mais à la fin il arriva au même état que le roi David lorsqu’il dit : « Maintenant je demande de commencer à apprendre sereinement, d’une manière où mon esprit peut être posé. »
Par conséquent, le secret lorsqu’il dit que le Créateur a beni Abraham en toutes choses, cela signifie que, alors que l'apprentissage qu'Abraham faisait en permanence n'était pas nouveau et que sa connexion avec la Lumière du Créateur ne l’était pas non plus, ce qu'il reçut pen-dant le Shabbat Chayei Sarah - et ce que à quoi nous voulons nous connecter pendant ce Shabbat - c'est un autre chemin d'apprentissage. Cet autre chemin d'apprentissage vient de ce qu’on appelle, être large, lorsque l’esprit peut être serein. Et à travers ce chemin d'appren-tissage, Abraham commença à recevoir le Tetragramme, le Yud Kei Vav  Kei.

 

C'est la compréhension. En dehors de la façon dont le Roi David nous apprend à extraire la Lumière et la sagesse de l'obscurité, nous apprenons également à toujours demander que notre chemin d’apprentissage devienne de plus en plus celui du chemin large. Il est important de demander dans les moments de défis et d’extraction de la Lumière, de commencer à ap-prendre tout de suite d’une autre façon, d’une manière où notre esprit peut être en paix. C’est l’une des compréhensions et éveils d'une conscience venant des mots « Abraham fut béni en tout », et c’est disponible pour nous pendant cette semaine de la portion de Chayei Sarah.


Par Michael Berg
8 Novembre 2017