Diminuer la force du Côté Négatif | Kabbalah Centre France

Diminuer la force du Côté Négatif

Nous avons parlé précédemment de l'histoire des espions dans la portion Shlach Lecha, et de la manière dont leur incapacité à ne voir que le bien et la Lumière là où tout le monde ne voit que la mort, la destruction et le chaos, causa de grands dommages. Parce qu'ils n'étaient pas capables de maintenir cette conscience, la Lumière du Créateur ne pouvait pas être révélée et les Israélites ne pouvaient pas entrer en Terre d'Israël.

 

Les espions ont marché pendant 40 jours et ils n’ont pas réussi pendant ces 40 jours à voir au travers de l'illusion de ce monde. Le travail nécessaire pour corriger cet échec s'est mani-festé comme 40 années supplémentaires. Alors, quelle est la corrélation entre 40 jours et 40 années ? Le Ramchal, le grand kabbaliste, révèle le secret des espions dans Kinat Hashem Tzevaot, l’un de ses livres le moins connu.

 

Pour commencer, nous devons comprendre que le nombre qui quantifie les niveaux de Tu-mah, les niveaux de négativité, est de 400 ; 400 est le nombre total de forces négatives qui existent. Par conséquent, il fallait que les Israélites soient en Égypte pendant 400 ans dans le but de casser l’emprise que le Côté Négatif avait sur eux, et sur le monde. Et lorsque les Israélites ont quitté l'Égypte, il y a des milliers d'années, pendant Pessah, ils ont brisé la plus grande force du Côté Négatif, qui est révélée par le nombre 400, de telle sorte qu’elle ne se répare jamais. Depuis ce temps-là, le Côté Négatif, la Sitra Achra, ne revint jamais à sa force initiale de 400 ; il a plutôt été réduit à une force qui appelée 40 ans.

 

Ainsi, l’affaiblissement du Côté Négatif par les Israélites sortant d'Égypte l'a fait passer d’une force de 400 ans à une force de 40 ans. Le travail des espions devait durer 40 jours et si, dans chacun de ces jours, ils avaient été capables de voir uniquement la Lumière dans toutes ces ténèbres et destruction, ils auraient été capables de briser la force du Côté Néga-tif et de la réduire de 40 ans à 40 jours ; cette diminution des forces négatives est le but de Shabbat Shlach Lecha, et c’était le but d'envoyer les espions.


Cependant, comme nous le savons, les espions ont échoué, comme nous le comprenons, cet échec est une faiblesse de la conscience à voir au travers de l'illusion de ce monde. Mais le Ramchal veut expliquer comment les espions sont tombés, d'une manière encore plus pro-fonde. Il nous dit que la graine de leur échec était leur pensée rationnelle et les paroles qui sortaient de leur bouche. Lorsque les espions revinrent avec leur rapport, ils dirent : « Ama-lek, la force de la mort et de la destruction, est une chose réelle, la Sitra Achra existe. » Ces paroles donnaient de la force à la Sitra Achra, si les espions n’avaient pas pensé, vu ou parlé de cette façon, ils auraient pu diminuer la force du Côté Négatif du niveau de 40 ans à 40 jours, et le Ramchal nous dit que le Créateur aurait alors fait le reste.

 

Nous comprenons à présent la corrélation entre les 40 jours et les 40 ans, parce que les 40 jours de travail spirituel des espions visaient à en finir avec les 40 années de force du Côté Négatif. Mais parce que, contrairement au maintien de la conscience, les espions ont perdu conscience, ils ont rendu la force de 40 ans au Côté Négatif. Il est donc important que nous sachions que lorsque nous tombons dans l'illusion de ce monde et que nous voyons les té-nèbres, la douleur et la souffrance, et que nous pensons qu'il est réel et qu'il a une essence qui peut durer éternellement, ce n'est pas seulement que nous ne sommes pas assez élevés ou connectés à ce moment-là, mais en réalité, nous donnons de la force au Côté Négatif.



Quel est le but de tout travail spirituel ? Affaiblir Amalek, affaiblir le Côté Négatif, affaiblir les forces du chaos, de la mort et de la destruction dans ce monde. Et nous faisons cela de la même manière que lorsque nous lui donnons de la force. L’intensité de la force que nous donnons à la négativité est la même que celle avec laquelle nous voyons la souffrance et la peine dans ce monde et en nous-mêmes, et avec laquelle nous disons que c’est une réalité et qu’elle va durer. Mais cela ne signifie pas que nous sommes réalistes dans ce que nous voyons mais cela signifie que nous voyons au-delà et disons, oui je vois ces terribles ténèbres mais ce n’est pas réel et cela ne durera pas. Je ne l’accepte pas, je ne lui donne pas de force. C’est notre travail d’affaiblir la Sitra Achra. La seule chose qui est réelle c’est la Lu-mière du Créateur. Et lorsque nous affaiblissons cette pensée, cette conscience, cette façon de voir, nous diminuons la force du Côté Négatif.

 

Par Michael Berg
6 juin 2018