Dans cette génération, nous pouvons tous être des Prophètes | Kabbalah Centre France

Dans cette génération, nous pouvons tous être des Prophètes

Le passage des Prophètes que nous lisons après la portion de Vayeshev appartient au Livre d'Amos et il est écrit : « Le Créateur dit : « Je prendrai des enfants parmi vous pour être prophètes et parmi les plus jeunes pour être des Nazirites. »» Ici, les Nazirites signifie être complètement séparé de la physicalité de ce monde et, par conséquent, être totalement connecté à la Lumière du Créateur. Rav Ashlag nous dit que lorsque nous parlons de prophétie, cela signifie avoir la capacité d'apporter la Lumière à ceux qui n'ont pas encore éveillé de connexion au Créateur. Un prophète est un individu qui éveille une connexion à la Lumière du Créateur chez les autres.

 

Lorsque dans ce passage il est dit : « je choisirai parmi vos enfants », les enfants représentent ceux qui ne sont pas encore connectés à la Lumière du Créateur. Dans les générations précédentes, il fallait avoir un niveau élevé pour être un prophète, pour être choisi par le Créateur comme canal pour que la Lumière soit révélée et pour inspirer les autres à se connecter à la Lumière du Créateur. Cependant, au sein de notre génération, quiconque désire vraiment devenir un prophète peut être choisi par le Créateur pour être celui qui apporte cette Lumière au monde.

 

Comment savons-nous cela ? Dans Isaïe, lorsque l’on parle du temps appelé la Correction Finale, la fin de la douleur, de la souffrance et de la mort dans ce monde, on dit que ce jour-là, le jour de la Révélation Finale, on soufflera dans une grande corne.


Une corne qui réveille les autres à une connexion à la Lumière du Créateur. On ne dit pas spécifiquement qui fera ce travail ; on dit qu’il y aura ceux qui le feront, et alors le monde entier établira une connexion totale à la Lumière du Créateur. Le Midrash note que l'on dit généralement qui fera quoi, la personne qui fera une chose et la personne qui en fera une autre est spécifiée. Mais dans le verset d'Isaïe qui parle de la Fin de la Correction, les noms sont laissés en blanc. Il dit simplement qu'il y aura des personnes qui le feront. Pourquoi ne nous dit-on pas qui cela sera ?
Lorsque nous parlons de cette corne ou de la voix qui permettra l'élimination de la douleur, de la souffrance et de la mort dans ce monde, nous nous référons à ceux qui nous inspireront, nous élèveront, ceux qui apporteront la sagesse au monde. Et, je le répète, au sein des générations précédentes, il fallait être choisi et initié. Mais au sein de notre génération, à notre époque, une personne choisit si elle veut faire partie du son qui sera soufflé par cette corne, faire partie de l’annonce du canal de cette révélation de la Lumière du Créateur dans ce monde.

 

Par conséquent, lorsque le Créateur dit : « Je prendrai parmi les plus jeunes d’entre vous, parmi les plus petits d’entre vous, pour devenir des prophètes, des Nazirites afin qu’ils soient connectés à la Lumière du Créateur », cela signifie que l’on n’a pas besoin d’être spirituellement élevé pour faire partie du souffle de cette corne, pour faire partie du travail qui va amener la Rédemption Finale. Au sein des générations précédentes, cela devait être Moïse ou Rabbi Shimon, par exemple. Mais au sein de notre génération, quiconque le choisit peut faire partie de cette révélation.

 

C’est la raison pour laquelle dans Isaïe on ne dit pas ceux qui seront les annonciateurs de Mashiach (la conscience messianique), de la fin de la douleur, de la souffrance et de la mort... parce que toute personne qui le souhaite peut être celle qui reçoit la Lumière pour apporter la Rédemption Finale dans ce monde. C'est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas dire qu’il s’agira de cette personne ou de ces personnes ; nombreux seront ceux qui assumeront ce travail d’être ce que nous appelons les souffleurs de Corne, les messagers, ceux qui apportent la Lumière de la Rédemption Finale dans ce monde et aux autres.

 

Et le Créateur dit : « Je répandrai mon esprit », ce qui signifie que le Créateur versera la Lumière et la sagesse en abondance vers ceux qui décident d'être un canal de cette Lumière afin qu’ils soient capables de faire ce travail. Le Créateur dit : « Alors même les plus jeunes d'entre vous, les plus petits d’entre vous », ce qui signifie les plus petits spirituellement, « peuvent devenir un prophète », ce canal qui apporte cette Lumière de sagesse au monde. Ce qui signifie qu’au sein de notre génération, même ceux qui sont au plus bas du plus bas spirituellement, s’ils éveillent leur désir d’être un canal, alors ils pourront devenir ce que nous appelons un « prophète » pour cette Lumière. Cela ne s'était jamais produit auparavant. Au temps de Moïse, une personne pouvait vouloir être un prophète, être un véritable canal pour la Lumière du Créateur, mais cela était impossible.

 

Ainsi, la Lumière qui est révélée dans la lecture d'Amos - « Je prendrai parmi les plus jeunes d’entre vous pour devenir des prophètes… Je vous remplirai d'une abondance de Lumière et de sagesse afin que vous puissiez apporter cette Lumière et ce message au monde » -  est telle, que tout ce qu’une personne a à faire est d’éveiller ce désir. Par conséquent, il est dit que nous atteindrons la Rédemption Finale lorsque suffisamment de personnes entendront ce message. On ne dit pas que le Créateur le fera, on ne parle pas d'un prophète spécifique qui le fera, ce sera plutôt un groupe de personnes nombreuses qui assumeront le désir d'amener cette Lumière et ce message au monde.

 

Et, bien sûr, le Côté Négatif nous dira : « Non, vous ne pouvez pas, vous n'êtes pas capables. » Mais lorsque cela arrive, nous devons nous souvenir de ce qui est écrit dans les Prophètes dans la portion de la semaine, Vayeshev : que même les plus jeunes parmi les jeunes peuvent devenir un prophète. Nous devons nous rappeler qu'il est dit que le Créateur déversera une abondance de Lumière et de sagesse sur quiconque éveillera le désir de devenir un prophète. Au sein de cette génération, le « plus jeune » d'entre nous peut devenir un prophète, un véritable canal pour attirer la Lumière du Créateur dans ce monde.

 

Par conséquent, l'une des plus grandes révélations et désirs que nous devons éveiller sont : « Je peux et je veux être un prophète de cette révélation, un canal pour amener cette révélation au monde, et je suis certain que même si je suis au niveau le plus bas, si je le désire, alors je peux devenir un prophète pour la Lumière du Créateur. » Ceci est la Lumière et la sagesse que nous pouvons apporter dans ce monde. Et qui est ce « nous » ? N'importe qui. Le Créateur versera la Lumière et la sagesse sur ceux qui éveilleront ce désir. Et nous avons le mérite lors du Shabbat Vayeshev d'être éveillés à la fois pour désirer et recevoir cette capacité de manière de plus en plus abondante, d’être un canal qui apporte cette Lumière au monde, nous rapprochant tous de plus en plus près de la Rédemption Finale.

 

Par Michael Berg
6 décembre 2017