Construire un mur entre négativité et bénédictions | Kabbalah Centre France

Construire un mur entre négativité et bénédictions

building-a-wall-between-negativity-and-blessingsLe Shabbat Bamidbar se situe toujours avant Shavouoth, et les kabbalistes expliquent pourquoi. Ils nous disent que dans la portion précédente Bechukotai, il y avait une liste de malédictions représentant la négativité qui peuvent pénétrer dans ce monde et dans nos vies. Et avec cette portion Bamidbar, nous sommes sur le point de nous connecter à la Lumière de Shavouoth, qui est la Lumière de l'Immortalité et de l'élimination de toute douleur et souffrance globale. Par conséquent, nous devons avoir cette portion et le Shabbat Bamidbar pour séparer les malédictions de la semaine dernière et les bénédictions qui vont arriver cette semaine.

 

D’une façon simple, il faut comprendre que quelque chose devait être mis en place entre malédictions et bénédictions. Il était nécessaire de mettre quelque chose entre Bechukotai, qui représentait toute sorte de ténèbres ou de défis qui peuvent survenir dans la vie, et cette semaine à venir Shavouoth, lorsque la Lumière de l'Immortalité sera révélée. Cependant, nous savons que les coïncidences n'existent pas et que chaque partie du système spirituel est exacte. Par conséquent, cela signifie qu'il y a quelque chose d'unique dans la lecture de Bamidbar et dans ce Shabbat qui a le pouvoir et la capacité de se placer comme un mur entre nous et toute sorte de négativité ou de défi.

 

C'est la compréhension la plus profonde de ce Shabbat. Il ne s’agit pas simplement de placer quelque chose entre les malédictions de la semaine dernière et la Lumière de cette semaine, mais plutôt de voir qu’il y a quelque chose de spécial, une Lumière unique, des secrets et des bénédictions qui sont révélés ce Shabbat Bamidbar qui pratiquement, construisent un mur entre nous et tout type de négativité.

 

Avec ce raisonnement, nous voyons clairement ce qui se produit ce Shabbat et ce sur quoi notre cons-cience doit se concentrer, c’est que nous construisons littéralement un mur entre la négativité, les té-nèbres de la semaine dernière et les grandes bénédictions de la semaine prochaine. Ainsi indépendamment des autres compréhensions sur les secrets du Shabbat Bamidbar, ceci est la prise de conscience numéro un. Il y a une si grande Lumière qui arrive cette semaine que si nous avons des restes de négativité ou d'obscurité de la semaine précédente, cela peut limiter la Lumière de l'Immortalité et des bénédictions infinies que nous pouvons recevoir de Shavouoth. Cela peut aussi être dans notre conscience ; si nous nous accrochons à toute sorte de tristesse, ou si nous nous sentons déprimés ou contrariés par des événements passés, cela peut aussi limiter la quantité de Lumière que nous pouvons recevoir à Shavouoth.

 

Par conséquent, il est important non seulement de nous connecter ce Shabbat, mais aussi de faire tout ce que nous pouvons pour éliminer de notre esprit et de notre conscience, toute négativité résiduelle passée. Ce faisant, nous aurons beaucoup plus la possibilité de recevoir la grande Lumière de Shavouoth. Et, c'est en cela que consiste le Shabbat Bamidbar.  C'est le Shabbat du mur ; le mur entre toute négativité ou obscurité précédente et la Lumière qui sera révélée à Shavouoth, la Lumière de l'Immortalité. Cette une explication puissante et magnifique de la raison pour laquelle le Shabbat Bamidbar est toujours situé avant Shavouoth. Il se présente pour être ce mur. Mais, bien sûr, pour que ce mur soit construit, nous devons nous y connecter, le comprendre et le demander.

 

Par Michael Berg
16  mai 2018