Connecter à la lumière de la fin de la correction | Kabbalah Centre France

Connecter à la lumière de la fin de la correction

À la fin de la partie du Zohar de Vayakhel, il y a une section qui parle de l’époque du Gemar HaTikun, d’un temps où la douleur, la souffrance et la mort seront retirées de ce monde. Nous comprenons dès lors que, du fait de sa mention, il y a quelque chose d'unique dans la Lumière de ce Shabbat Vayakhel, la Lumière qui nous relie au Gemar HaTikun. Et peu importe combien de fois nous entendons l’enseignement, que c’est seulement par la révélation de la Lumière du Zohar que se produira la fin de la correction, je pense qu’il est toujours important de renforcer notre clairvoyance, notre certitude et notre conscience.

 

Ainsi, dans cette section, il est dit que Rabbi Shimon a déclaré qu'au moment où la douleur, la souffrance et la mort seront supprimés, tous ceux qui sont morts auparavant seront réveillés et nous entrerons tous finalement en Terre Sainte, faisant référence non seulement à l'endroit physique, mais aussi à l'état spirituel qui s'appelle Israël, à un endroit au nord d'Israël, car c'est là que la Lumière du Messie, conduit qui mettra fin à la douleur, à la souffrance et la mort, sera révélée.

 

Quand cela se produit, il est dit, chaque personne sera vêtue ; En d'autres termes, la lumière appelée vêtement spirituel brillera sur nous pour nous préparer à recevoir cette lumière. Pourquoi ? Parce que la plupart d’entre nous ne serons pas prêts à le recevoir. Ceux qui sont connectés, nous dit Rabbi Shimon, même s’ils n’ont pas actuellement le vase ou les vêtements qui peuvent recevoir la Lumière du Gemar HaTikun, ils la recevront par le créateur. Ensuite, tous les peuples du monde iront vers Jérusalem, ce qui signifie de nouveau un lieu aussi bien spirituel que physique, et cela deviendra un lieu d'unité. Et cette lumière sera bien plus grande que la ville que nous voyons aujourd'hui et s'étendra au monde entier. Ensuite, parce que les âmes viendront se connecter à la Lumière, le Créateur sera joyeux avec elles.

 

Par conséquent, lorsque nous parlons du mois dans lequel nous nous trouvons actuellement, du mois des Poissons, ou Adar, en tant que période au cours de laquelle une grande joie est éveillée, cela signifie que nous pouvons participer et goûter à la lumière de la joie qui se révèlera lors du Gemar HaTikun. La lumière du Zohar sera complètement révélée et chaque personne, dit-on, sera enfin en mesure de recevoir la totalité de la Lumière du Créateur qu’elle mérite et que son vase peut recevoir.

 

Ainsi, lorsque le Zohar nous parle dans la section de Vayakhel de la Lumière du Gemar HaTikun, de la correction finale, c’est une indication que c’est la lumière qui se révelle lors du Shabbat Vayakhel. Et nous savons que la seule façon de révéler la lumière du Gemar HaTikun est de révéler la lumière du Zohar. Cependant, la lumière que chacun de nous révèle dépend de notre conscience du pouvoir du Zohar ; En tant que tel, lorsque nous examinons notre propre travail et la manière dont nous pouvons participer, nous devons nous demander non seulement si nous nous connectons au Zohar et si nous révélons la lumière du Zohar, mais que faisons-nous pour susciter davantage de certitude et d’appréciation ? Parce que si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous pouvons voir que nous n’avons pas assez de désir et d’appréciation de la Lumière du Zohar. C'est quelque chose que nous devons toujours demander et tout particulièrement lors du Chabbat Vayakhel lorsque la Lumière est si disponible.

 

Durant ce Shabbat Vayakhel, nous avons la possibilité d'éveiller en nous cette véritable appréciation de la Lumière du Zohar et de demander un plus grand désir de nous connecter à la Lumière du Zohar et de la révéler. Ensuite, nous pouvons participer à cette Lumière par le niveau de connexion et de Lumière que nous pouvons révéler pour nous-mêmes, mais plus important encore, pour le monde qui en grandira à l’infini.