Attacher notre conscience aux pensées du créateur | Kabbalah Centre France

Attacher notre conscience aux pensées du créateur

Il y a un verset que le Rav Ashlag utilisait très souvent, ainsi que le Rav Brandwein dans ses enseignements avec mon père, le Rav Berg. C'est un verset qui dit que le Créateur pense toujours aux moyens pour que chaque individu ne se perde jamais et ne se trouve pas dans un état d’obscurité, de déconnexion ou de manque. Le Créateur pense constamment à nous et cherche constamment des moyens de supprimer notre manque et de nous connecter à une plus grande lumière et à de plus grandes bénédictions. Ce processus de pensée est presque comme un GPS.

 

Lorsque nous utilisons le GPS et prenons un mauvais virage, le GPS prend quelques instants, recalcule, puis nous donne un autre itinéraire. Et c'est ce que le Créateur fait pour nous, toute la journée, tout le temps. Quand nous nous réveillons le matin, le Créateur dit: "Ceci est votre chemin. Si vous allez dans cette direction, faites ces choses là, limitez vous de cette manière et partagez ainsi, votre journée ne sera remplie que de Lumière et de bénédictions. " Mais si nous ne sommes pas connectés aux pensées du Créateur et que nous prenons le mauvais tournant, le Créateur n'abandonne pas. Tout comme le GPS, le Créateur recalcule simplement, en créant de nouvelles pensées pour nous ramener sur le chemin des bénédictions. Et plus nous en sommes conscients, plus cela devient réel pour nous et plus nous y sommes connectés.

 

Par conséquent, alors que nous allons entrer dans Pessa'h, nous voulons demander à ce que notre esprit et notre conscience soient liés aux pensées du Créateur, constamment. Nous voulons établir un lien avec la certitude que, que nous prenions les bonnes ou les mauvaises décisions, le Créateur est toujours en train de recalculer et de créer des pensées pour notre bien, en créant des pensées pour apporter la lumière et les bénédictions dans nos vies.

 

Le Rav Ashlag écrit à propos de ce concept à ses étudiants: "Quand quelqu'un me parle avec un problème ou avec un manque, la première chose que je fais est de demander à la Lumière du Créateur de réfléchir à la manière de le résoudre. Je ne veux pas être la personne qui le répare pour eux, ni même leur donne des directives, je demande au Créateur de donner à cette personne l’idée de le réparer, car lorsque le Créateur vous le donne, même si vous ne comprenez pas ou ne l’ayez pas encore reçu, cela vous concerne déjà. "

 

Les pensées du Créateur nous affectent même si nous ne les comprenons pas encore complètement. Et c’est exactement ce qui se passe à Pessa'h. En tant que tels, nous voulons attacher notre conscience à la conscience du Créateur, à ces pensées que le Créateur a pour nous chaque matin au réveil, sachant que même si nous tombons ou faisons une erreur, le Créateur recalcule notre journée encore une fois de sorte qu’il y ait de nouveau un chemin pour la Lumière et les bénédictions.

 

Alors, notre point de départ alors que nous arrivons à Pessah est de dire au Créateur: "Je sais que vous réfléchissez constamment aux moyens de m'apporter la lumière et des bénédictions, et je veux vivre en permanence connecté à vos pensées." Pourquoi est-ce si important d'avoir cette conscience pendant Pessa'h? Parce qu’il n’ya pas d’autre jour de l’année où les portes sont aussi largement ouvertes pour que nous puissions puiser dans ce que nous voulons ou ce dont nous avons besoin, sans avoir besoin de le gagner.
Pesach, selon les mots du grand kabbaliste Rav Avraham Azulai, est un cadeau. Durant Pessa'h, toutes les portes imaginables qui nous permettent de recevoir ce qui nous manque, de recevoir la Lumière et des bénédictions dans n’importe quel domaine de notre vie, sont ouvertes. Mais pour recevoir ces choses, nous devons nous engager à vivre avec les pensées du Créateur.

 

Ceci est un enseignement, cependant, non seulement pour Pessa'h, mais aussi de Pessa'h à chaque jour de notre vie. Nous pouvons avancer vers Pessah sans cesse conscients que le Créateur pense à nous chaque seconde de chaque jour, recalculant chaque fois que nous prenons un mauvais tournant pour nous ramener à une opportunité dans laquelle nous pouvons obtenir cette bénédiction ou cette Lumière. Et si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, peu importe à quel point nous sommes spirituels, lorsque nous nous levons le matin, même si nous faisons nos connections, nous oublions souvent qu'il existe une source beaucoup plus puissante qui pense à notre bien. Nous ne cherchons pas seulement à nous connecter et à apporter des bénédictions dans notre vie; il y a cette incroyable lumière qui peut trouver des réponses à n'importe quoi. Et la manière de se connecter à ces réponses et à cette direction est de savoir qu’elle est disponible et que ça arrive.

 

Ce n'est pas une leçon que nous voulons simplement entendre. C'est une leçon qui peut changer nos vies. Être connecté aux pensées constantes du Créateur pour nous est disponible, et si nous comprenons vraiment cela, cela est extrêmement inspirant et puissant. Nous pouvons avancer, en commençant chaque jour en demandant de nous connecter aux pensées du Créateur pour nous, en disant: "Je veux, aujourd’hui, attacher ma conscience, mon esprit et mon essence aux pensées du Créateur, en particulier aux pensées constantes qu’il travaille pour mon avantage. » À Pessa'h, si nous nous engageons, désirons et demandons, nous pouvons attacher notre conscience et nos pensées aux pensées constantes du Créateur qu’il a pour nous, pas seulement pendant Pessa'h, mais pour toujours.


Par Michael Berg