Acquérir la conscience d’un ange | Kabbalah Centre France

Acquérir la conscience d’un ange

En parlant du début de la portion « Nitzavim », le Midrash dit que lors de ce Shabbat le Créateur rendit les Israélites - et nous - comme des anges. Il est dit dans Isaïe que « les anges se tinrent au-dessus du Créateur » et Rachi, le grand kabbaliste, explique que cela signifie que les anges se tinrent prêts et attendirent de servir le Créateur pour manifester la Lumière du Créateur dans ce monde. Par conséquent, le Midrash nous dit que le mot « nitzavim », qui signifie «levez-vous», se réfère à la capacité de se tenir debout comme des anges ; voici le don de ce shabbat. C'est un message très important : le Shabbat Nitzavim, nous pouvons devenir comme un ange.

 

Mais, qu'est-ce que cela signifie que le Créateur nous donne la capacité de devenir comme des anges et comment cela peut-il être accompli ? De plus, quel lien cela a-t-il avec le fait d'être le Shabbat avant Rosh Hashanah ?

 

Les kabbalistes expliquent que les anges sont des êtres uniques dont l'essence et la Lumière ne proviennent que de leurs actions. En fait, les anges n'ont pas de noms ; leur nom, ou leur essence, dépend du message ou de l'action que le Créateur leur envoie à effectuer. Lorsque le Créateur envoie un ange pour apporter la guérison, par exemple, il devient l’ange de la guérison ou lorsque le Créateur envoie un ange pour assurer la subsistance, il devient l’ange de la subsistance. Et de là, il tire sa connexion et son nom.

 

Ainsi, pendant que les anges accomplissent leur action, leur lumière provient de la tâche qu'ils manifestent pour le Créateur. Mais qu'en est-il des anges qui attendent, qui sont entre deux emplois - où vont-ils puiser leur lumière ou leur essence ? Les kabbalistes expliquent que cela vient de la conscience de leur désir, de leur volonté de faire ce que le Créateur veut qu'ils fassent.


Par conséquent, il existe deux types d'anges : ceux qui agissent selon le désir du Créateur, manifestant sa lumière et ses bénédictions en ce monde et ceux qui se trouvent entre deux tâches, tirant leur essence du fait qu'ils attendent et désirent faire ce que le Créateur veut qu'ils fassent.

 

Les kabbalistes disent qu'il y a quatre choses qui définissent un ange: il est prêt, préparé, debout et désire faire ce que le Créateur veut qu'il fasse. De cela, nous comprenons ce que signifie devenir un ange. Comme nous l'avons dit, il y a des anges d'action; les personnes justes sont connectées de cette manière. Mais, il y a un autre changement de conscience qui peut survenir pour faire d'une personne un ange; quand un individu parvient réellement à une conscience telle, qu'il est debout, disposé, préparé et prompt à faire tout ce que le Créateur veut qu'il fasse, annulant complètement ses désirs égoïstes, il atteint alors le niveau d'un ange.

 

À Rosh Hashana, la Lumière et les bénédictions se répandent dans le collectif, appelé « knesset Yisrael » ; Cependant, nous n'en faisons pas partie. Nous sommes tous actuellement dans l’état d’individu, séparé du collectif. Pour pouvoir y entrer et recevoir le réservoir de bénédictions qui s’écoulera sûrement à Rosh Hashana, nous devons le mériter ou bien, pour ceux d'entre nous qui n'ont pas terminé le processus de Techouva, nous devons acquérir la  conscience d’un ange. Et le Midrash nous dit que le Shabbat Nitzavim, le Créateur nous donne l’ouverture pour devenir des anges en conscience. Nous le faisons en montrant que peu importe ce qui se passe, nous savons que cela vient du Créateur et nous l'acceptons avec joie, car c'est ce que le Créateur veut de nous.

 

À l’heure actuelle, la plupart d’entre nous se lève chaque matin avec notre propre agenda pour la journée. Mais, le Créateur a également un plan pour nous pour ce jour, qui peut être différent du nôtre. Alors, comment réagissons-nous face au plan du Créateur ? Est-ce que nous lui disons : « Je suis prêt, disposé et en attente d’annuler tous mes désirs pour le plan du Créateur. Je suis prêt, j’attends, disposé et désireux de faire tout ce que le Créateur veut que je fasse » ? Parce que c’est dans ces moments-là que nous avons l’occasion de changer notre conscience vers celle d’un ange. Et si nous le faisons, si nous pouvons devenir un ange de conscience dans les jours qui ont précédé Rosh Hashana, nous pourrons alors accéder au lieu d'où s’écoulent toute la Lumière et les bénédictions.

 

Par Michael Berg