Un temps pour ouvrir votre cœur | Kabbalah Centre France

Un temps pour ouvrir votre cœur

nodeImgBienvenue au mois du Verseau.  Nous appelons ce signe "kli" en hébreu, ce qui signifie "vase" ou "sceau". Le symbole pour le Verseau est le porteur d'eau, et le mois du Verseau lui-même est comme un collecteur : il prend tout ce qui existe ou a existé, passé et présent, et les amène ensemble comme un tout.


Qu'est-ce que je veux dire par là ?

Eh bien, nous savons que la Torah est composée des cinq livres de Moise. Le cinquième livre fut complété dans le mois du Verseau : Moïse a fini son travail dans ce mois avant de décéder le 7 du mois du Poisson.


D’un point de vue kabbalistique, nous comprenons que ces cinq livres de Moïse ne sont pas juste des livres dans un sens physique, mais plutôt une source d'énergie spirituelle et de lu-mière énorme. A cause de ce qui s'est produit dans cette période de temps, nous avons aussi accès à cette énergie d'aboutissement durant ce mois, énergie que nous pouvons utiliser pour des projets, des relations, ou quoi que ce soit d'autre dont nous nous occupons.


Les natifs du Verseau en eux-mêmes sont des gens formidables et charitables. Ils adorent les organisations et sont défenseurs de la justice pour toutes choses. Quand ils deviennent dévou-és, quand ils remplissent le kli, ou le sceau, avec l'eau qui est censée le remplir, alors ils servent le vrai but d'un Verseau dans cette vie. C'est parce que l'eau représente Chesed, ou la mi-séricorde, et idéalement les natifs du Verseau sont les serviteurs de l'humanité. Ce sont ceux qui bougent et font bouger, les gens qui font en sorte que les choses se produisent dans la grande image.


Et pourtant, alors que les natifs du Verseau sont excellents en travaillant pour la plus grande cause, ils peuvent parfois avoir des difficultés lorsqu'on en vient à des problèmes personnels, particulièrement dans les domaines de l'intimité et des émotions. À cause de toutes les choses qu'ils font, et parce qu'ils s'occupent eux-mêmes tellement avec le monde, que ce soit dé-libérément ou même parfois involontairement, ils se retrouvent parfois très seuls. Ils peuvent devenir si consumés par les problèmes qui sont autour d'eux et avec tout ce qui est si important dans la grande image qu'à la fin de la journée, ils regardent en arrière et disent "Comment ? Qu'est-ce que je suis allé faire ? Je veux dire, j'ai fait tant de choses, mais comment cela se fait-il que je ne le sente pas ? »


L'une des plus grandes difficultés que les natifs du Verseau ont est de trouver leur base émo-tionnelle - ouvrir leur cœur, et être capables de se comprendre eux-mêmes et les autres à un niveau profond et personnel. Ça sonne comme une chose simple, mais je sais que de nom-breuses personnes qui courent à droite à gauche toute la journée à partager, à être occupées et faisant des choses pour les autres, ont pourtant à la fois un cœur pas du tout ouvert. Ils peu-vent être ouverts à travailler pour une cause. Ils peuvent être capables de faire quelque chose pour le tout. Mais c'est très difficile de faire quelque chose pour eux-mêmes ou de permettre aux autres de faire quelque chose pour eux parce que leur cœur n'est pas ouvert à ce genre d'échange.


Puisque nous sommes tous affectés par l'énergie de ce mois, notre but est assez simplement de faire notre travail spirituel avec un cœur ouvert: partager avec un cœur ouvert, se sentir con-cerné avec un cœur ouvert, travailler avec amour, sentir l'énergie d'une personne à côté de nous, et se concentrer sur la petite image alors que nous accomplissons nos buts de la grande image.


Vous trouverez que ce mois est un temps de renaissance, pas seulement pour les natifs du Verseau, mais pour le monde. Si vous regardez autour de vous, you finirez par voir que nous sommes entrés dans un changement fondamental de direction. Les gens se réveillent. Les changements ont déjà commencé. Le plus de chaos nous voyons autour de nous, et le plus de poussière est secouée hors du tapis cosmique, façon de parler, le plus proche nous sommes de la fin de cette obscurité. Et la seule chose qui peut accélérer ce processus est notre propre ca-pacité, sur un plan personnel et collectif, à être au service de la Lumière, en vivant nos vies en conscience et le coeur ouvert.


Tel est notre défi pour ce mois-ci, et c’est en le relevant que nous irons de l’avant ensemble pour guérir le monde et en faire un endroit meilleur pour tous.
 

Par Karen Berg

9 janvier 2016