Tout recevoir | Kabbalah Centre France

Tout recevoir

Bienvenue à la nouvelle Lune du Cancer. C’est l’un des mois les plus intéressants et les plus uniques de l’année, car la Lune est le corps céleste qui le gouverne et elle nous confère son énergie particulière.


Ce n’est que pendant ces 30 jours que la belle énergie sensible de la lune influencera notre monde. L’énergie de la lune ne se partage pas avec un autre signe dans le zodiaque, elle est uniquement et en totalité connectée au mois du Cancer. Par conséquent, préparons-nous au cours de ce mois pour qu'une quantité plus forte et plus grande de Lumière et d'énergie spirituelle nous parvienne. Plus de Lumière spirituelle est toujours une opportunité de recevoir plus de bénédictions et de guérison, cependant, une quantité d'énergie abondante risque également de nous submerger. Le mois du cancer nous offre la collecte d'énergie des neuf derniers mois. Comme la lune, qui sert de récepteur à la lumière du soleil, le mois du Cancer arrive dans le cosmos pour nous alimenter, nous soigner et nous nourrir pour l’année à venir. C'est un mois où existe un grand potentiel de Lumière, mais nous devons savoir que pour recevoir cette Lumière et en tirer profit, nous devons savoir comment lui créer un vase. Lorsque le mois du Cancer apparaît dans notre année, le moment est venu pour nous d'être ouverts à nous libérer de notre monde physique et à embrasser le monde spirituel avec toute sa lumière. Le mois du cancer c’est le moment pour nous d'ouvrir nos cœurs et nos mains, de dépasser nos peurs et de devenir un canal pour recevoir tout ce qui est possible.

 

La constellation qui apparaît dans le ciel nocturne pendant cette période est le signe du crabe. Le crabe se promène sur le bord de l'océan. Il porte son blindage rigide qui le protège du monde extérieur. Il marche de côté afin de réduire la quantité d'énergie qu'il reçoit. Marcher sur le côté ou « tourner autour du pot » est une technique de survie visant à éviter de recevoir trop d’énergie pouvant causer douleur ou souffrance. Le mois du Cancer, de la lune et du crabe nous partagent le potentiel de recevoir une énergie abondante et d’en avoir peur. C’est ainsi que ce mois nous présente une situation complexe et unique. Comment pouvons-nous recevoir et être ouverts sans être blessés ? Comment pouvons-nous recevoir sans être submergés ? La souffrance, la douleur et les difficultés sont des peurs que nous avons tous, en particulier les Cancer. Ce mois-ci agit comme un collectionneur de Lumière spirituelle des neuf mois suivants, plus particulièrement des deux derniers mois. Les lettres uniques qui ont créé nos deux mois précédents, Vav et Zayin, forment en réalité la lettre Chet qui a créé le signe du Cancer. Nous pouvons en déduire que ce mois-ci est la manifestation des pouvoirs de guérison du mois du Taureau et de la Lumière d'immortalité futuriste qui nous a été donnée au cours du mois des Gémeaux. Quelle opportunité et quel mois puissant le Cancer se révèle être lorsqu'il est compris sous cet angle ! Cependant, tout comme lorsque les lumières sont trop allumées, il est naturel de vouloir nous couvrir les yeux et se retirer. C'est exactement la tendance du cancer. Les personnes du signe du Cancer, souvent, sont des personnels de maison et sont attirés par eux-mêmes. L'immense lumière qu'ils reçoivent peut être accablante pour eux. Cela peut les conduire à la dépression, à la séparation du monde, à l'isolement et même à la maladie. Les kabbalistes enseignent que la maladie du cancer a pour origine le mois du Cancer. Le partage du nom en est un indice. La solution pour se connecter et bénéficier de cette Lumière et ne pas s'en éloigner, est d’en devenir le canal. C'est notre grande opportunité et mission spirituelle de devenir un canal pour cette Lumière, apportant à chacun de nous l'énergie de guérison et d'immortalité.

 

Nous sommes tous des cancers dans un certain sens. Nous sommes les vases que le Créateur a conçus et placés ici sur cette terre. La lune et nous n’avons pas de lumière spirituelle par nous-mêmes. C'est notre processus spirituel dans la vie et ce mois-ci, nous devons apprendre à canaliser la force de la Lumière du Créateur sans nous accabler. Quand une petite tasse est placée près d'une cascade, le courant catapulte immédiatement la tasse, la brisant. Cependant, si nous plaçons un tuyau avec une extrémité ouverte sur le flux d'eau, il peut s'unir et recevoir à l'infini. Ceci est notre effort spirituel et encore plus pendant le mois du cancer. Au cours de ce mois, nous devons être prêts à nous connecter davantage à la spiritualité et moins à la physicalité. Nous devons être ouverts à voir qu’à chaque fois que nous choisirons de lâcher quelque chose, alors plus nous suivrons notre chemin. Cependant, si nous nous en tenons à rester comme le crabe avec sa griffe, nous risquons de nous pétrifier. Il s’agit de se libérer et de lâcher prise, la Lumière du Créateur peut entrer dans nos vies pour nous guérir et nous donner tout ce dont nous avons besoin et désirons. Il est vital en ce mois que nous nous connections aux attributs de notre âme : donner, partager, être gentil, la certitude et le détachement. Ces attributs nous permettront de recevoir, en toute sécurité, la grande quantité de lumière qui inondera notre univers au cours des 30 prochains jours. C'est en libérant ce qui nous est cher et en souhaitant le partager avec les autres, ne serait-ce qu'un tout petit peu, que nous pourrons alors canaliser et recevoir l'abondance que le Créateur souhaite nous donner. Rappelez-vous, aucun mois de l'année n'est aléatoire. Comme chaque mois, ce mois est un cadeau pour nous offrir la Lumière, la guérison et l’énergie dont nous avons besoin pour l’année à venir. C'est simplement que le mois du cancer nous offre peut-être, le plus de Lumière de toute l'année. Car le 17ème jour du mois du Cancer, Moïse est descendu de la montagne après avoir reçu la Torah 40 jours auparavant et a donné à la population la Torah physique. Ce jour-là, la plus grande quantité de lumière s'est manifestée, supprimant toute maladie, douleur, souffrance et la mort elle-même. La valeur numérique du mot bien en hébreu est 17. C'est pour nous apprendre la bonté de ce mois. C'est la période de l'année où, si nous choisissons d'ouvrir notre cœur, les portes des Mondes Supérieurs s'ouvriront également et nous pourrons alors vraiment tout recevoir.

 

En vous souhaitant un mois puissant, perspicace et transformateur.

 

Par Karen Berg