Quitter sa zone de confort | Kabbalah Centre France

Quitter sa zone de confort

En hébreu, le mot Noach (Noah) signifie « être à l'aise ». Cela devrait déjà nous en dire un peu plus sur l'énergie qui existe dans le cosmos cette semaine et sur la manière dont nous pouvons en sortir spirituellement.

 

Nous lisons dans la Torah : « La terre était également corrompue devant Dieu et elle était pleine de violence. Dieu regarda la terre et vit qu'elle était corrompue, car toute chair avait corrompu leurs chemins. »

 

Il y a beaucoup d'actes auxquels les peuples du monde se livraient à l'époque de Noé et qui les avaient séparés de la Lumière du Créateur, mais si nous devions le résumer en un mot : le confort. Ils avaient abandonné le chemin spirituel. Ils voulaient quelque chose de plus facile.

 

Une des choses que nous apprenons dans nos cours au Centre de la Kabbale est que nous ne pouvons pas faire de progrès spirituel lorsque nous restons dans notre zone de confort, nous cherchons la solution de facilité, gratifiant notre ego au lieu d’écouter les désirs de nos âmes.

 

Sortir de nos zones de confort pour que nous puissions progresser spirituellement signifie quelque chose de différent pour chacun de nous. Par exemple, une personne qui a une nature combative, qui essaie toujours de faire passer son message et qui se met en face de quelqu'un, peut avoir besoin de se sentir un peu mal à l'aise en se mettant à l'écart et en laissant les autres se frayer un chemin sans avoir besoin d'intervenir. Pourtant, pour quelqu'un qui est enclin à laisser les gens marcher sur lui, son progrès spirituel serait plutôt réalisé en prenant la parole et en défendant son terrain.

 

Les sages nous apprennent que le déluge qui a eu lieu pendant la génération de Noé a été nommé d'après lui. Pourquoi le Créateur nommerait-il un tel désastre d’après une personne sage ? Parce que même pour Noé, l'homme le plus juste de sa génération, il y avait encore du travail spirituel à faire. Noah a peut-être fait tout ce que le Créateur lui avait dit de faire. Il a peut-être dit toutes ses prières, mais il n'a pas crié pour ceux qui étaient destinés à mourir dans les eaux montantes.

 

Il y a une énergie dans le cosmos au cours de ces sept prochains jours qui peut nous pousser à aller dans une nouvelle direction. Cette semaine, nous avons la possibilité d'aller au-delà des boîtes que nous créons pour nous-mêmes et de faire nos premiers pas dans un grand et beau monde. Tout ce qui est requis de nous, c'est que nous sortions de cette boite, de notre zone de confort et marchions dans la direction de notre croissance spirituelle. Si vous êtes enclin à l'isolement, essayez d'être avec des gens cette semaine. Si vous êtes toujours multitâches, essayez de donner toute votre attention aux choses importantes de la vie, comme votre famille, vos enfants et vos interactions avec les autres. S'il y a quelqu'un dans votre vie que vous jugez sévèrement, faites l'effort de lui donner le bénéfice du doute.

 

Il faut du courage et de la détermination pour suivre le chemin spirituel, et oui, cela est souvent inconfortable, mais cela conduit également à un sentiment d'accomplissement beaucoup plus durable.

 

par Karen Berg