Mon souhait pour mon anniversaire | Kabbalah Centre France

Mon souhait pour mon anniversaire

nodeImgCette semaine, il y aura mon anniversaire et de façon tout à fait naturelle, j'ai toujours ressenti une affinité toute particulière avec la portion de Noé de cette semaine, l'histoire de Noé et de l'arche. Il y a une sagesse infinie dans cette partie et chaque année, lorsque je l'étudie, j'y trouve de nouvelles choses. Cette année, j'aimerais partager avec vous trois leçons importantes dont je pense que nous pourrions tous bénéficier. J'espère qu'elles résonneront avec vous, comme elles ont résonné en moi.

 

C'est mon souhait d'anniversaire que chacun de vous soit capable de prendre au moins une chose à partir de ces enseignements et de l'internaliser cette semaine, que votre vie en soit améliorée et que cela, en conséquence, rende le monde meilleur.
1. Développer l'empathie pour toute l'humanité. Bien que Noé ait été certainement diligent dans l'exécution des instructions du Créateur pour construire l'Arche et rassembler les animaux, il n'a pas plaidé Dieu pour que le reste des gens dans le monde soient sauvés (comme Moïse l'a fait). Quelle leçon puissante c'est!


Quand quelqu'un nous dit qu'un des membres de sa famille est malade ou que quelqu'un souffre, essayons-nous vraiment de ressentir leur état? Quand on entend parler d'un individu en difficulté, est-ce que nous cherchons à l'aider, à améliorer sa situation? La portion de Noé nous rappelle que le fait d'être spirituel c'est prendre conscience à la fois du Créateur et des nombreuses personnes dans notre vie.


2. Voir la lumière ... en tout le monde. Le Midrash nous dit que Noé s'assurait soigneusement de nourrir tous les animaux de l'arche. Pour nous, c'est un rappel de la puissance que nous avons à être attentif à la Lumière qu'il y a dans chaque être vivant, de la mouche à notre table du petit déjeuner au chien de la famille, et des êtres chers à qui nous tenons tellement au sans-abris devant qui nous passons dans la rue. Plus nous pourrons reconnaître et apprécier le Divin en toutes choses, plus nous expérimenterons la divinité au quotidien.


3. Apprécier le Zohar et le pouvoir de l'unité. Au cours des années, j'ai entendu tant d'histoires miraculeuses sur le pouvoir du Zohar, le livre de la sagesse antique dont dérive toute la connaissance kabbalistique. Par exemple, j'ai entendu une belle histoire d'un couple dont le bébé avait été déclaré sourd après non pas un mais deux tests distincts. Avant le troisième test, cependant, ils ont reçu un Zohar d'un ami, puis se sont assis ensemble et l'ont étudié. Et le troisième test est venu, et devinez quoi?

 

L'audition était normale. C'est incroyable, non? Mais l'incroyable n'est pas le miracle. L'incroyable est le Zohar. L'incroyable est ses enseignements. L'incroyable est l'unité, l'amitié qui a inspiré ce don du Zohar et les attentions d'une personne envers l'autre qui ont permis un tel miracle. Vous savez, une chaîne est très facile à casser. Mais si vous avez une centaine de cordes tressées ensemble, vous ne pourrez jamais casser cela. C'est la liaison de tous, ensemble, qui crée ces miracles. C'est pourquoi, lorsque le Rav et moi-même avons entrepris de créer des centres de Kabbalah dans le monde entier, nous l'avons fait non seulement pour qu'ils deviennent des lieux d'apprentissage, mais aussi des lieux d'amitié. Nous pouvons faire face à des défis dans la vie, mais tant que nous sommes liés dans l'unité, tant que nous aurons une communauté d'amis, il y aura toujours une autre série de mains pour nous aider à traverser les tempêtes.


Bien que ces trois enseignements puissent émaner de la portion de cette semaine, je crois que l'on peut profiter de leur application dans notre vie n'importe quel jour de la semaine, n'importe quelle semaine du mois, n'importe quel mois de l'année.
Tant que nous respirons, nous avons un but et ce but est d'enflammer cette étincelle divine du Créateur qui existe à l'intérieur de nous et de rendre le monde meilleur.
Dans cette semaine d'anniversaire, c'est ma prière que nous devrions tous trouver ce but en nous et ensemble atteindre ce but.


Vous souhaitant de belles fêtes,
Karen