Lumière Guidante | Kabbalah Centre France

Lumière Guidante

Cette semaine, nous avons reçu le plus grand outil de tous, la Torah. Samedi soir, la fête de Chavouot a lieu. C'est le seul jour de l'année qui pouvait recevoir spirituellement l'immense Lumière de la Torah. En ce jour sur le Mont Sinaï, la Torah a été présentée aux peuples du monde entier pour nous guider, nous aider et nous purifier. Nous avons été envoyés dans ce monde avec l'amour du Créateur. Même si nous ne voyons pas toujours la présence de la Lumière dans nos vies, elle est inébranlable et toujours là. Cette semaine, on nous rappelle cette énergie puissante et la voix intérieure qui peut nous conduire à travers les nuits sombres de nos vies.

 

Même si, parfois, nous pouvons penser que nous sommes seuls, nous ne le sommes pas. Nous ne sommes jamais seuls dans ce monde. Je me souviens apprendre cela jeune lorsque d’autres enfants m'ont jeté dans un puits. Je ne pouvais pas m’échapper et je pensais vraiment que je mourrais là. À ce moment-là, j'ai entendu une voix me dire que j’irais bien et que toutes les choses que j'ai vécues et que je vivrai sont toutes pour m'apprendre à être là pour les autres. À partir de ce moment, j'ai cherché à comprendre tout ce que je pouvais sur l'aspect métaphysique de la vie. Je savais qu'il y avait des anges autour de nous et qu'il y avait une force qui veillait toujours sur nous. Dans les moments sombres de nos vies, il est facile d’oublier cela. Je sais que la vie peut être difficile, mais je promets que derrière les nuages sombres, le soleil brille encore. C'est la promesse que nous tenons du Créateur. Nous n'avons pas été envoyés dans ce monde sans but ou sans outils pour nous aider. Cette semaine, nous avons reçu le plus grand outil de tous, la Torah. Samedi soir, la fête de Chavouot a lieu. C'est le seul jour de l'année qui pouvait recevoir spirituellement l'immense Lumière de la Torah. En ce jour sur le Mont Sinaï, la Torah a été présentée aux peuples du monde pour nous guider, nous aider et nous purifier. Nous avons été envoyés dans ce monde avec l'amour du Créateur. Même si nous ne voyons pas toujours la présence de la lumière dans nos vies, elle est inébranlable et toujours là. Cette semaine, on nous rappelle cette énergie puissante et la voix intérieure qui peut nous conduire à travers les nuits sombres de nos vies.

 

Notre guide spirituel pour la semaine est la portion de Beha’alotcha. Dans Beha’alotcha, les Israélites entreprennent leur premier voyage dans le désert, après avoir campé au Mont Sinaï. Le moment était venu pour les Israélites de continuer leur voyage. Le Tabernacle était terminé. Tous les Israélites, d’Aaron aux prêtres, en passant par les Lévites et les tribus, ont été nommés à leurs postes afin de remplir leurs devoirs et leur aide pour leur voyage. Le moment était venu de se frayer leur chemin vers la Terre Promise. La portion de Beha’alotcha nous dit:
 

Et le jour où le tabernacle fut levé, la nuée couvrit le tabernacle, même la Tente du Témoignage ; et dans la soirée, le feu apparut sur le tabernacle jusqu'au matin. Cela a continué ainsi: le nuage le recouvrait et l'apparition du feu la nuit. Et chaque fois que la nuée était enlevée de la tente, les enfants d'Israël voyageaient; et à l'endroit où la nuée s'installait, les enfants d'Israël campaient.


Ce que nous apprenons ici, c’est qu’une boussole spirituelle a été offerte aux Israélites via l’apparition d’un nuage et de feu. Maintenant, aujourd'hui, il est possible que nous ne voyions pas toujours les signes physiques, bien que parfois nous y arrivons. Le Créateur nous parle à partir de notre intuition et de notre voix intérieure. Tout comme les Israélites ont voyagé avec le Tabernacle par la parole et la main du Créateur, nous aussi, nous voyageons à travers nos vies avec l’aide de la Lumière et de nos anges. Il est possible que parfois nous n'entendions pas les messages, mais ils sont toujours là. Il suffit d’être assez silencieux pour les entendre. “Et quand l'arche partit, Moïse dit: “Lève-toi, Seigneur, et que tes ennemis soient dispersés; et que ceux qui vous haïssent fuient devant vous.” Le Créateur nous dit que tout au long de leur voyage, les Israélites seront protégés et guidés, comme nous le serons au cours de notre voyage. C'est ce qu'on m'a dit quand j’étais une petite fille dans ce puits. Le Créateur est avec nous et nous murmure notre prochaine étape. La portion de Beha’alotcha nous vient à travers le timing divin, car la fête de Chavouot a lieu au début de la semaine. Le jour de Chavouot, le sixième jour des Gémeaux, est capable de gérer l’énorme énergie de la Torah et, grâce à la singularité de ce jour, nous pourrions la recevoir. L’humanité reçoit la Torah cette semaine, notre guide et notre boussole spirituelle, et Beha’alotcha vient nous rappeler ce grand cadeau. Le Tabernacle contenait la Torah et c’était le guide des Israélites dans le désert, comme c’est le cas pour nous aujourd’hui, dans notre «désert».

 

La vie peut sembler effrayante et sombre. Vous pouvez sentir que les murs se referment. Mais c’est dans ces moments-là que je vous encourage à rechercher la spiritualité et à viser la connexion. Parlez au Créateur ou à votre Puissance Supérieure. Cherchez de l'aide. La Lumière est éternelle et nous ne sommes jamais seuls ni abandonnés. L’aide que les Israélites avaient dans le désert n'existe peut-être pas aujourd'hui de la même manière, mais elle existe néanmoins encore en chacun d’entre nous. Notre aide vient, aujourd'hui, sous la forme de notre conscience et de notre intuition. Cette petite voix à l’intérieur est ce qui vous donne le sentiment que quelque chose va ou ne va pas. La voix que j'ai entendue quand j'étais seule dans le puits, peut-être que personne n'aurait pu l’entendre à part moi. Cela venait peut-être de l'intérieur de moi et non de l'extérieur. Le Créateur ne nous a pas quittés à l’époque, ni aujourd'hui, et il ne nous abandonnera pas demain non plus. Cette semaine, Shavouot et Beha’alotcha nous arrivent pour nous rappeler le formidable outil de la Torah, notre guide et notre boussole à l’intérieur, et plus important encore, pour nous rappeler l’amour sans fin du Créateur. La Lumière du Créateur parle et nous guide, toujours.

 

Cette semaine dans votre méditation, amenez-vous au soir sombre. Sortez après le coucher du soleil, la lune et les étoiles se lèvent. Prenez un moment et soyez dans le calme de la nuit. Ce n'est que lorsque nous sommes calmes que nous pouvons entendre nos messages. Ce n'est que lorsque nous sommes disposés à écouter que nous pouvons vraiment les entendre. Qu'entendez-vous ? Fermez les yeux et restez debout dans l'obscurité du soir. Rappelez-vous que vous n'êtes pas seul. Rappelez-vous que le Créateur vous surveille, vous guide et murmure votre prochaine étape. Maintenant, prenez une profonde respiration. Laissez les messages venir et honorez la voix à l'intérieur. Plus vous l'honorez, plus elle vous parlera fort. La vie peut être comparée à une longue nuit sombre, mais la Lumière brille pour toujours. Derrière les nuages ou même de l'autre côté du globe, le soleil brille et la lumière du jour est là. Prenez cette Lumière à l'intérieur et laissez la vous voir à travers votre nuit. Cette Lumière guidante du Créateur vous conduira, vous protégera et vous aidera à vous en sortir jusqu'à ce que le matin arrive, à nouveau.
 

Par Karen Berg