Le Mois de la Vierge : Révéler Notre Potentiel | Kabbalah Centre France

Le Mois de la Vierge : Révéler Notre Potentiel

Bienvenue dans le mois de la Vierge, un mois très fort dans lequel l'univers nous fournit l'opportunité d'élargir notre vision spirituelle et de nous rapprocher de la révélation de notre potentiel. Afin d'y arriver, il est important que nous ayons conscience que nous devons nous transformer, car bien sûr nous ne pouvons pas changer si nous ne sommes pas conscients qu'il y a quelque chose à changer.

Commençons donc par nous poser cette question : Avons-nous jamais été dans une situation ou une relation dans laquelle, malgré tous nos efforts pour y arriver, tout ce que nous parvenons à faire est de trouver des choses qui ne vont pas ?

C'est l'énergie de la Vierge. Les gens nés sous le signe de la Vierge ont tendance à avoir un œil critique et sont capables de remarquer les plus minuscules détails. Ils recherchent la perfection dans toutes choses, depuis le style et l'habillement jusqu'au travail de toute leur vie. Bien souvent il est difficile pour les natifs de la Vierge d'accepter et d'apprécier la façon dont les choses sont faites, car ils ont un constant désir que tout ce qui les entoure soit de plus en plus parfait. Le problème ici est que lorsque nous recherchons la perfection, nous finissons souvent avec l'imperfection.

Par conséquent, l'une des clefs de ce mois est d'apprendre à accepter et à être reconnaissant envers ce que nous recevons et de nous souvenir où réside la véritable perfection. Une telle perfection ne se trouve pas dans le corps humain. Nous avons été créés en tant qu’être humains et non pas en tant qu'anges. Le Créateur est le Seul qui puisse apporter la perfection.

La deuxième clef de ce mois est de trouver l'équilibre dans la vie entre la grande image et les détails. Comme je l'ai dit auparavant, les natifs de la Vierge peuvent facilement se faire rattraper par les détails. Mais ce ne sont pas seulement les Vierges ; ceci peut nous arriver à tous. Nous sommes si focalisés sur les menus détails que nous oublions les choses importantes autour de nous. Cependant ce que nous pouvons faire ce mois-ci est d'utiliser cette énergie orientée vers les détails pour nous aider à apprécier le pouvoir et la bénédiction des aspects apparemment insignifiants de nos vies au lieu de l'utiliser à voir les imperfections et les ennuis.

Pensez à ceci : Pour de nombreuses et presque imperceptibles circonstances de la vie, il peut y avoir d'énormes ramifications. Par exemple, quand un enfant est conçu, sa taille au moment de la conception est minuscule, impossible même à voire à l’œil nu. Et pourtant de cette minuscule interaction apparaît une nouvelle forme de vie. Ou par exemple, nous pouvons planter une minuscule graine dans le sol et de cette graine peut grandir un énorme chêne ou un séquoia géant. Nous voyons cela aussi au niveau spirituel dans nos vies de tous les jours quand nous plantons des graines de négativité, bien que petites, qui ensuite se répercutent vers l'extérieur pour finalement devenir des séparations contagieuses entre les gens.

Moïse a choisi la plus petite montagne, le Mont Sinaï, pour révéler la plus grande puissance dans le monde à travers les Deux Tables de la loi. De la même façon, bien que nous puissions ressembler à de minuscules créatures dans le vaste univers, nous avons la faculté, à travers notre transformation spirituelle, de changer le monde. Pourquoi ?

Parce qu'il y a un effet d’ondulation. Le partage, le plus petit acte de bonté, la conscience qu'il y a une plus grande image : toutes ces choses nous aident et aident aussi le monde. De la même façon, cependant, les hypocrisies, les difficultés, les impossibilités de voir un plus large éventail autour de nous ou d'accepter les mots de nos amis, sont des choses qui nous blessent à la fin de la journée.

Donc connectons-nous à la grande image ce mois-ci et travaillons à voir la bonté dans les détails. Spirituellement parlant, notre travail peut être très simple. Si nous choisissons d'aller vers le bien et le positif, alors nous sommes poussés à aller vers le bien. Mais si, d'un autre coté, nous choisissons de rester dans l'ignorance, alors c'est là que nous resterons. Nous ne pouvons pas recevoir sans partager et nous ne pouvons pas être complets sans sortir de nous-mêmes.

22 Août 2012
Par Karen BERG