Faire de la place pour la lumière | Kabbalah Centre France

Faire de la place pour la lumière

Making Room for the LightPour beaucoup, la foi peut être un mystère. Mais, qu'est-ce que la foi exactement? Quelle en est sa source? La foi est-elle une sorte d'espoir? Le Rav n'aimait pas le mot espoir. Le Rav nous a toujours encouragés à avoir la certitude en la Lumière du Créateur.

 

Ce n'était pas suffisant de croire ou d'espérer en l'amour de Dieu mais dans nos cœurs, nous devons savoir, sans aucun doute, que le  Créateur a de l'amour pour chacun d'entre nous. C'est ce que le Rav appelle la certitude. Car l'amour infini et la présence du Créateur est comme le lever du soleil. Nous savons, sans aucun doute que le soleil se lèvera chaque jour. Même si la nuit est sombre, nous restons certains que le soleil se lèvera à nouveau pour nous aider, nous offrant la lumière et la chaleur dont nous avons besoin. C'est ce que possèdent ceux qui ont la certitude, ce n'est pas un aveuglement ou de la naïveté, mais la connaissance de la présence du Créateur dans notre vie et dans le monde.

 

Le Créateur n'est pas simplement un concept mais c'est une source d'énergie sur laquelle on peut s'appuyer et dont on peut recevoir la vie. Cette semaine, le cosmos nous invite à mieux connaitre cette source, à puiser dans la puissance infinie de l'énergie qui nous fournit le vrai bonheur, l'épanouissement et les bénédictions authentiques. Le Créateur nous demande maintenant d'ouvrir nos cœurs et de le laisser entrer.

 

Notre portion cette semaine est Behar. Behar se réfère au Mont Sinaï, l'une des plus petites montagnes du monde. C'est sur cette montagne que le monde a reçu la grande bénédiction et l'outil connu sous le nom de Torah. Les kabbalistes enseignent que la taille du mont Sinaï indique qu'il était humble et qu'il n'avait pas d'ego; il méritait donc d'être le lieu de la révélation de la Torah. La base de ce concept est assez belle. Si nous nous considérons comme grands et en contrôle de la vie, ne poussons-nous pas le Créateur hors de son rôle? Voulons-nous vraiment que nos mains soient les seules soutiens de nos vies? Ne préférons-nous pas plutôt avoir le Créateur comme partenaire?

 

Dans la dernière partie de la lecture de la semaine, le Créateur nous rappelle: «Y a-t-il quelque chose de trop difficile pour moi?» Le Mont Sinaï nous apprend que c'est dans les moments où nous nous humilions que nous laissons place au Créateur et à toute son énergie faire partie de nos vies. C'est ça le secret de la certitude. C'est en connaissant le pouvoir du Créateur que l'on permet à cette énergie d'entrer dans nos vies.

 

Dans la partie de Behar, le Créateur enseigne aux Israélites que pour que Sa lumière puisse entre dans leur vie, ils doivent être prêts à lâcher prise et ainsi lui créer un espace en eux. Le Créateur parla à Moïse, lui disant de donner aux Israélites le pouvoir de faire moins et de recevoir plus. Le Créateur nous demande aussi, cette semaine, de nous écarter du chemin et de créer une ouverture pour que Sa Lumière entre dans nos vies, nous donnant ainsi plus que ce que nous pourrions créer par nous-mêmes.
Grâce à ce processus, nous renforçons notre volonté à connaître le Créateur et permettons à cette belle et puissante énergie de changer nos vies, la vie de ceux que nous aimons et le monde, pour quelque chose de meilleur.

 

Souvent, nous travaillons si fort dans cette vie juste pour voir tous nos plans échouer et nos rêves nous glisser entre nos doigts. Lorsque nous pensons pouvoir atteindre nos objectifs tout seul, nous pouvons, malheureusement, parfois les rater de peu. Cependant, cette lutte de la vie n'est pas une nécessité. Il y a un système qui, si nous sommes ouverts à l'exploiter, peut nous aider et nous nourrir. Le Créateur nous demande seulement de faire une ouverture comme l'œil d'une aiguille et à son tour il l'agrandira pour être une ouverture à travers laquelle de grands miracles pourront entrer. Le Créateur est capable de faire n'importe quoi pour nous. Le Créateur est une source infinie de positivité. Il est là pour nous et veut partager avec nous, mais seulement si nous le permettons. C'est lorsque nous nous connectons à cette énergie que nous faisons l'expérience des miracles, des merveilles et de l'esprit qui contrôle la matière. Même si de nos yeux nous pouvons voir l'obscurité de la nuit, avec l'œil de notre esprit, nous voyons que le soleil est sur le point de s'élever. Si nous sommes ouverts à rester tranquilles et à lâcher prise, nous pouvons recevoir plus que ce que nous n'aurions jamais cru possible.

 

Asseyez-vous tranquillement cette semaine lors de vos méditations, fermez les yeux et respirez profondément. Souvenons-nous de ces sages paroles de nos maîtres: Le monde entier est un pont étroit et le secret de la vie ne doit pas avoir peur quand nous le traversons. Asseyez-vous calmement, tranquillement et laissez ce message pénétrer votre esprit. Ensuite, laissez cette sagesse tomber dans votre cœur. Laissez-la devenir non seulement une croyance dans votre esprit, mais un savoir dans votre cœur. Laissez la main du Créateur agir dans votre vie en retirant votre main du volant. Créer lui un espace, permettant à la Lumière d'entrer en vous donnant tout ce dont vous avez besoin, les miracles et l'amour que vous méritez. Permettez-vous d'être petit, comme le mont Sinaï, pour permettre que de grandes choses se produisent. Voyez le soleil se lever lentement à l'horizon. Laissez son énormité et son pouvoir vous humilier de sa beauté et de la perfection de la création. Souhaitez la bienvenue dans votre vie à la grande aide de la Lumière. Le Créateur vous aime et ne veut rien d'autre que le meilleur pour vous.

 

Parfois, pour recevoir l'abondance que le Créateur souhaite nous partager, nous devons seulement faire une petite place dans nos cœurs pour qu'il entre.

Karen