Connecter à la lettre Samekh | Kabbalah Centre France

Connecter à la lettre Samekh

nodeImgBienvenue dans le mois du Sagittaire (Kislev). La planète qui contrôle ce mois est Jupiter, la planète de la croissance et de l'expansion. Dans la mythologie romaine, Jupiter est le maître du ciel, et ce n'est donc pas surprenant que la planète la plus grande et la plus dominante dans notre système solaire soit Jupiter.


Le grand Psalmiste, le roi David, disait : « Par la parole du Seigneur, les cieux ont été créés. »  En d'autres termes, les lettres de l'Alef-Bet ont créé les planètes et les constellations dans l'univers et sont elles-mêmes les portails à travers lesquels coule l'énergie divine dans ce monde. Chaque mois du calendrier hébraïque est régi par deux lettres : l'une est la lettre de la constellation qui contrôle le mois, et l'autre est la lettre de la planète qui gère le mois. La lettre qui a créé la constellation du Sagittaire est le Samekh et la lettre Guimel a créé la planète Jupiter.

 

Si vous jetez un œil à la lettre Samekh, vous remarquerez que sa forme est un cercle complet, symbolisant l'unité, l'achèvement et le circuit, tout ce à quoi nous pouvons nous évertuer durant ce mois.


Considérons les exemples suivants : qui a toujours raison dans une discussion ? C'est moi, bien sûr. Sinon, il n'y aurait pas de débat. Pour créer un espace où le Samekh puisse exister dans notre système, nous devons apprendre à prendre du recul et à être ouvert aux idées des autres, et ainsi comprendre qu'il y a toujours un autre aspect lors d'une discussion, même si l'autre aspect n'est normalement pas ce à quoi nous nous intéressons.


En affaires, nous ne regardons souvent que les avantages auxquels « je » peux prétendre ici et maintenant. Le seul problème c'est que lorsque nous ne considérons pas l'autre personne, lorsque nous ne laissons pas de place pour une certaine forme de partage, alors il n'y a pas de circuit complet. Il y a juste le « moi » avec les limites de mon Désir de recevoir pour Moi seul(e).


Si nous avons été blessé(e) dans une relation personnelle, nous pouvons facilement tenir la position de : « J'ai été blessé(e) ; J'ai été lésé(e) ; J'ai été négligé(e) ». Le problème ici, c'est que si nous restons dans cette position trop longtemps, alors nous bloquons le circuit d'énergie qui existe en Jupiter et en Samekh. Oui, peut-être que l'homme ou la femme avec qui je suis, possède des défauts de caractère terribles, mais je dois comprendre que si j'étais né(e) avec leur vase, alors moi aussi, j'aurais eu les mêmes défauts. Cela ne veut pas dire que je dois rester dans cette relation, mais cela signifie plutôt qu'il me faut être ouvert(e) et considérer qu'il y a un autre aspect auquel je dois penser. C'est cette ouverture qui nous connecte au flux d'énergie créatrice de l'univers qui existe en Samekh.


Le Samekh est un cercle et un cercle représente la puissance infinie de la Lumière du Créateur qui n'a ni commencement ni fin. En se mettant en phase par nous-mêmes et par notre conscience avec ce circuit, en résistant à la tentation de l'ego axé sur notre Désir de recevoir pour Nous-mêmes, nous pouvons puiser au coeur des miracles qui sont disponibles pendant ce mois.


Par Karen Berg
10 novembre 2015