Apprendre à voler | Kabbalah Centre France

Apprendre à voler

L'auteur Joseph Campbell a écrit: «Quand nous nous accrochons à une forme quelconque, nous sommes en danger de putréfaction.» Si nous ne lâchons pas l'ancien, le nouveau qui nous attend ne peut être expérimenté.

 

On dit que les jeunes oiseaux apprennent à voler en se séparant lentement de leurs parents. A chaque repas, l'oiseau parent offre la nourriture de plus en plus loin, encourageant le bébé à quitter le nid et à prendre le risque de voler. Nous, les humains, ne sommes pas si différents dans la façon dont nous apprenons à déployer nos ailes. Si nous avons de la chance, nous avons de fortes figures parentales qui nous aident à grandir, à mûrir et à devenir adultes. Et alors, le moment arrive où il nous faut faire preuve de courage pour lâcher notre confort et s'étendre vers de nouveaux horizons. Dans la vie, nous avons besoin de croître continuellement ou nous courons le risque de stagner.

 

Cette semaine, l'appel au changement de notre cœur est une voix que nous ne pouvons plus ignorer. Nous recevons ces jours-ci l'aide de l'Univers pour se libérer de nos vieilles façons de penser et d'être, et pour voler vers un nouveau monde et une nouvelle vie. Nous nous préparons cette semaine à Pâque, une fête d'une puissance incroyable, pour nous libérer de notre ancien moi et nous catapulter dans une meilleure version de nous-mêmes.

 

Notre portion cette semaine est Tzav. Nous y trouvons Aaron et ses fils apprenant les bonnes pratiques pour effectuer les sacrifices au Tabernacle. Cependant, nous savons que la Torah est un livre vivant qui nous parle toujours en temps réel. Nous pouvons lire à propos d'Aaron et de ses fils qui sont en apprentissage sur la façon de sacrifier, mais en fait c'est nous qui apprenons cette semaine comment sacrifier les parties de notre vie qui ne nous servent plus.

 

Nous sommes Aaron, marchant vers le Créateur, voyant l'avenir que nous souhaitons avoir et prenant les mesures nécessaires pour y parvenir.

 

Ce n'est pas une coïncidence que cette partie préquelle l'incroyable don cosmique connu sous le nom de Pessa'h. Ce Shabbat est connu sous le nom de Shabbat HaGadol, qui en hébreu signifie le Grand Chabbat. Pessa'h est la seule nuit de l'année où nous avons l'opportunité inestimable de nous libérer des comportements négatifs et d'adopter de nouveaux comportements positifs. C'est un cadeau pour se libérer de nos propres addictions et bagages.La portion de cette semaine nous prépare à ce grand voyage vers la liberté. Cette semaine, nous avons le courage de brûler les parties de nos vies qui nous pèsent et qui nous apportent de la négativité, tels que des comportements tournés vers nous-mêmes et les peurs qui nous empêchent d'être tout ce que nous sommes nés pour devenir. C'est quand nous sommes ouverts à sacrifier nos petits désirs que nous sommes en mesure d'expérimenter l'accomplissement de l'âme.

 

Je me souviens souvent de la parabole de la vache maigre. Il était une fois un pauvre qui vivait chichement sur le lait d'une petite vache maigre. Après avoir vécu main dans la main pendant de nombreuses années, un grand sage est venu le visiter et a insisté pour que l'homme abatte la vache pour son dîner. Après de fortes réticences, l'homme a accepté de tuer sa vache maigre. Ce soir-là, après le repas et le départ du vieux sage, l'homme était dans une angoisse et un désespoir profonds. N'ayant pas d'argent et n'ayant même plus de lait à boire, il craignait de mourir de faim. Il pria seul au fond de la forêt. Là, il trouva un trésor enfoui, assez pour faire de lui un homme riche pour le reste de sa vie. Cette histoire montre comment, lorsque nous refusons de lâcher prise, nous pouvons rendre les choses plus difficiles pour nous-mêmes. Pourtant, si nous sommes ouverts à cela, en abandonnant nos petits désirs, nous pouvons nous libérer pour des choses bien plus grandes et meilleures pour notre vie.

 

Dans vos méditations cette semaine, fermez les yeux et visualisez-vous sur un nuage, haut dans le ciel. La lumière chaude du soleil brille sur votre peau. Sentez l'air frais et doux qui passe dans vos cheveux. En bas, sur terre il y a les choses dont vous n'avez plus besoin, les vieux comportements, les addictions, l'envie, la mauvaise volonté et les peurs. Laissez-les aller. Soyez prêt à faire confiance à votre capacité de voler et de commencer une nouvelle vie. Devant vous se trouve un ciel ouvert, empli de possibilités infinies seulement si vous êtes ouvert à faire ce saut et à essayer vos nouvelles ailes pour la première fois. Sachant que le Créateur observe et que vos anges gardiens sont avec vous, faites ce saut.

 

Cette semaine, un nouveau monde vous attend.
Faites ce premier pas, ouvrez grand votre cœur et vos ailes et sautez dans votre nouvelle vie.